« Les politiciens ont bien du mal à accepter que tout ce qu’ils peuvent faire, ce sont quelques petits changements prosaïques...

 "Un candidat ne dit jamais la vérité, mais promet tout".                      

‘Un candidat ne dit jamais la vérité, mais promet tout à tout le monde’
            

« Un candidat ne dit jamais la vérité, mais promet tout à tout le monde ». Cette stratégie de politicien, c’est celle que Quintus Tullius Cicéron enseignait à son frère, le célèbre orateur de l’empire romain, Marcus Cicéron. Grâce à ses conseils, ce dernier devint consul en 63 av. JC.  

L’ouvrage que Quintus Tullius Cicéron avait écrit, « Petitione Consulatus Ad M. Tullim Fratrem Liber » (« A propos des élections du consulat pour mon frère M. Tullius ») montre que la politique a finalement peu changé depuis la chute de Rome.

Le quotidien conservateur britannique Times of London a même fourni une illustration de la modernité de ces principes, en évoquant les déclarations récentes d’Ed Miliband, le leader du parti Labour britannique, lors de la conférence annuelle du parti. En effet, il a dit qu’il voulait que le parti incarne « l’esprit de la nation ».

L’ouvrage que Quintus Tullius Cicéron avait écrit, « Petitione Consulatus Ad M. Tullim Fratrem Liber » (« A propos des élections du consulat pour mon frère M. Tullius ») montre que la politique a finalement peu changé depuis la chute de Rome.

Le quotidien conservateur britannique Times of London a même fourni une illustration de la modernité de ces principes, en évoquant les déclarations récentes d’Ed Miliband, le leader du parti Labour britannique, lors de la conférence annuelle du parti. En effet, il a dit qu’il voulait que le parti incarne « l’esprit de la nation ».

 

734184_356549454460274_530877641_n2

« Les politiciens ont bien du mal à accepter que tout ce qu’ils peuvent faire, ce sont quelques petits changements prosaïques, tels qu’une réforme ici, une petite modification là », critique Daniel Finkelstein. « Au fil du temps, bien sûr, tout ceci peut faire une différence. Mais l’économie mondiale est si vaste et la société si compliquée que c’est s’illusionner que de croire que les politiciens peuvent refaire le monde. Et prétendre qu’ils le peuvent les décrédibilise. Tout ce que les politiciens peuvent faire, c’est un peu améliorer les choses. … Et s’ils veulent qu’on les croie, leur rhétorique devrait le refléter ».

 Source : Express.be


Commentaires sur « Les politiciens ont bien du mal à accepter que tout ce qu’ils peuvent faire, ce sont quelques petits changements prosaïques...

Nouveau commentaire