jeudi 27 mars 2014

La dette n’aura pas baissé, l’effectif fonctionnaire et les dépenses des administrations non plus.

Ce qui se cache derrière le plan-plan d’économie de Moscovici Bon, c’est vrai qu’avec le second tour des élections municipales dans quelques jours, les politiciens n’ont plus tout à fait la tête à parler réformes, et encore moins à se plonger dans celles qui permettraient une vague économie de l’argent du contribuable. Mais qu’à cela ne tienne : vaillamment, un homme reste sur le pont à trouver des solutions innovantes et à sculpter un budget à la fraise de dentiste, le tout, avec le regard fixé sur l’objectif, c’est-à-dire son... [Lire la suite]