On peut toujours rêver … (3)

Colonels_3 .

Les “On peut toujours rêver” précédents : • On peut toujours rêver N°1On peut toujours rêver N°2

*

Pourquoi est-ce que je m’obstine à défendre ces “référendums” alors que personne n’en parle ? Pour une raison très simple :

1 – Les élus ne feront jamais les réformes difficiles. D’abord, ils ne le veulent pas (ils profitent à fond du système des prébendes). Ensuite ils ne le peuvent pas : car, s’ils s’attaquent aux “zavantages zaquis”, les “professions” descendent dans la rue (genre manifs ou grèves des Taxis) et bloquent la “paix sociale” : les politiques en ont une peur panique. Donc, pour éviter tout problème, ils retirent leur projet de réforme. Ça fait des decennies que c’est comme ça : blocage total.

2 –  Les réformes ne se feront que si c’est le Peuple Souverain qui les impose. Le “Peuple souverain”, c’est un trop gros morceau pour que quelques professionnels-de-l’agitation-avec-drapeaux-rouges descendent dans la rue pour s’opposer à une décision voulue par le Peuple lui-même. Bloquer la rue contre une réforme du Gouvernement, oui, ils le peuvent car ils savent que la Police ne va pas tirer contre la foule ! Mais descendre dans la rue contre le Peuple Souverain qui — à une majorité écrasante — aurait décidé une réforme, ce serait difficile ;-)

3 –  C’est pourquoi je propose de recourir massivement aux référendums. Pour imposer les réformes nécessaires que les Parlementaires n’oseront jamais engager. Je me moque qu’aux prochains scrutins il y ait d’autres parlementaires (de gauche, de droite, du centre ou d’ailleurs) : n’importe comment ils n’oseront et ne pourront rien faire. Je me moque également des “programmes” des Partis politiques : ça fait des decennies qu’ils font des promesses pré-électorales qu’ils ne tiennent pas après. Je me moque enfin qu’on élise un homme providentiel car il ne fera pas mieux. Parce qu’à chaque fois il y aura des manifs de rue contre la remise en cause des “droitzaquis” et la réforme pourtant nécessaire sera retirée. Il n’y a donc que si c’est le Peuple Souverain qui tranche que ça marchera.

4 – Je veux donc juste élire des gens qui, avant que je ne vote pour eux, me diront : si vous votez pour nous, nous changerons la loi et rendrons les référendums possibles. Et la France deviendra la Suisse : peut-être sans les coffres et les comptes à numéros, mais une démocratie vivante, où le Peuple est Souverain et sollicité constamment lors de “votations populaires”.

Relisez la Constitution, c’est dit en toutes lettres. Article 2 : le principe de la République est “le gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple”. Et article 3 : “la souveraineté nationale appartient au peuple qui l’exerce par ses représentants et par la voie du référendum”.

Le référendum c’est un pied de biche démocratique pour faire aboutir des réformes qui sans cela ne se feront jamais.

pied_biche

L’autre solution c’est la dictature d’un homme providentiel : c’est cela que vous voulez ? Vous trouvez que c’est plus démocratique ? Vraiment ?

Merci à mon ami switchie5

ignace_question_cruciale-MPI-729x1024