Argentine, la population se soulève contre la « méga-usine » de Monsanto (Via le blog Mediapart de Benjamin Sourice)

141229_img

Monsanto annonçait en juin 2012 la construction en Argentine de sa plus grande fabrique de semences de maïs transgéniques (OGM) d’Amérique Latine, le pays déjà deuxième producteur mondial d’OGM est en passe de devenir un producteur de semences GM bon marché pour l’exportation. Sur le terrain, le bras de fer entre les habitants et la firme devient des plus musclés.

L’endroit choisi pour ce projet de « méga-fabrique » se nomme Malvinas Argentinas dans la proche banlieue de Cordoba, une ville entourée de soja GM et dont les habitations sont régulièrement soumises à des fumigations intempestives. Face au mutisme des autorités qui cautionnent le projet, des associations de défense de l’environnement, des organisations sociales, et des habitants bloquent désormais l’accès au chantier depuis fin septembre 2013.

le-monde-selon-monsanto

Rapidement après l’annonce du projet, l’Assemblée des Habitants de Malvinas en Lutte pour la Vie s’est constituée à l’initiative de mères de famille et de résidents fatigués de subir cette pollution quotidienne. Les habitants ont vainement réclamé des informations à la municipalité et au gouvernement provincial.

En novembre 2012, l’Assemblée a commencé à exiger que la population de Malvinas Argentinas puisse se prononcer par référendum. Le maire Daniel Arzani et le gouverneur José Manuel de la Sota ont à nouveau refusé l’initiative. Les habitants exigent également le respect de la Loi Générale de défense de l’environnement qui oblige la réalisation d’une étude d’impact environnemental, mais faute d’avoir été réclamé par les autorités, Monsanto s’est affranchie sans difficulté de cette contrainte...suite

ogm%20MONSANTO