Delanoë offre une retraite dorée à son ancien directeur des affaires juridiques Pierre-Eric Spitz

La tour infernale de Delanoë


Alors que la ville de Paris est censée se serrer la ceinture, Delanoë vient de claquer 343 000 euros dans un couteux jeu de chaises musicales pour offrir une retraite dorée à son ancien directeur des affaires juridiques Pierre-Eric Spitz.
Six mois avant les municipales, cet ex-magistrat administratif vient de prendre la direction générale de la prestigieuse  société d'exploitation de la tour Eiffel, controlé par la Mairie. Le précédent titulaire du poste, Nicolas Lefebvre, avait quitté son bureau à la demande pressante de l'hotel de ville.

Pour le remercier de son départ, le brave garçon a été recasé illico comme directeur général de l'office du tourisme et des congrés de Paris, avec un salaire équivalent, soit 178 000 euros brut annuels. Il s'est installé dans le fauteuil d'un certain Paul Roll, que Delanoë a mis à la porte, moyennant une transaction amiable de 343 000 euros (L'express du  9/10). Une somme immédiatement payée par la Mairie de Paris, sous la forme d'une subvention exceptionnelle versée  par l'office du tourisme.

Mais les contribuables parisiens n'en sont sans doute pas à 343 000 euros près...

(article du canard enchainé 13/11/2013)

source : jeejee27.over-blog.com

imgscan-contrepoints-2013-2205-révoltes-699x1024

Quelques magouilles cliquez ici

56431003_p