Miege, dessinateur de Minute, est un proche ami de Taubira

La couverture de Minute contre Taubira fait « vomir » le PS.

Vraiment… ?

Elle fait peut-être rire Christiane Taubira (à gauche sur la photo) et David Miege (à droite sur la photo), qui ont peut-être – le futur nous le dira – organisé à la demande du PS une opération de diversion.

L’arme du crime :

La une de

Voici la page 2 de Minute :

Miege Minite

Ci-dessous, quelques raisons qui laissent supposer qu’il s’est agi d’une opération d’enfumage. Ce sont les préceptes de deux théoriciens de la subversion : Saül Alinsky, agitateur professionnel et maître à penser de Barack Obama, et Noam Chomsky, dont voici en 10 points la stratégie de manipulation des masses (selon actuwiki.fr).

Voir aussi >> Indignation… pas pour tous !

lr8NLGN1H00ZHWVHpRNHPjl72eJkfbmt4t8yenImKBXEejxNn4ZJNZ2ss5Ku7Cxt

Source et suite : Dreuze.info 

Sarko a la banane (Canard Enchaine)

"Sarko a peut-être la banane mais la France est au régime » : aucun racisme dans cette Une du Canard Enchaîné (n°4614 du 1er avril 2009), car Sarkozy est Blanc."

     

Si on avait l’esprit un peu complotiste on pourrait croire à un petit arrangement entre l’ UMP et le PS… qui serait pour les gagnant-gagnant.
 
taubira dessinateur minute
par Machefer      

Taubira-Franc-Mac-JLC

Dernier exemple de ce deux-poids-deux-mesures scandaleux des gens de gauche (il y en a des milliers) : le dimanche 10 novembre 2013, sur Canal+, un sketch des « Guignols de l’Info » montrait un ivrogne promenant un âne dans Paris. L’ivrogne, c’était Jean-Louis Borloo, et l’âne, c’était François Bayrou. Et là, personne n’a protesté – pas même les intéressés. Donc on peut impunément représenter Bayrou (Blanc) sous forme d’un âne, mais il serait « raciste » et interdit de représenter Taubira (Noire) à côté d’une guenon ?

Cette différence de traitement et cette indignation sélective des gens de gauche, en raison de la couleur de la peau, démontre le racisme fondamental de ces donneurs de leçons autoproclamés.

Truie Le Pen - Guenon Taubira

« Puisque la truie Le Pen a des os, il faut lui briser » : traiter une femme blanche de truie, en appelant en plus à lui briser les os, cela est tout à fait normal pour les donneurs de leçons de gauche.