LES NORMES DE L'UNION EUROPEENNE ONT FORCE LES PAYSANS A S'ENDETTER AUPRES DES BANQUES !

1343608_3_31cd_manifestation-d-agriculteurs-qui-veulent

QUIMPER Avec les discussions que j'ai pu avoir ici, je me suis rendu compte que les réglements de l'Union Européenne n'avaient en réalité qu'un seul but caché: obliger les paysans et les entreprises à s'endetter massivement auprès des banques, afin que leurs "unités de production" soient "aux normes européennes". Oh la jolie couverture qui cache bien les banquiers à l'affût! Il n'a pas été rare de voir des paysans être obligés de prendre un emprunt entre 1 et 2  millions d'euros pour moderniser leurs installations "afin d'être conformes aux fameuses normes européennes"... sans laquelle ils ne pourraient bien sûr plus vendre, ni exporter leur production... Vous avez compris... C'est extrêmement vicieux.

PHOca25c0ca-319b-11e3-9725-95bae4f84588-805x453

C'est ainsi que de 2005 à 2008 le Crédit Agricole par exemple s'est frotté les mains et à pu réaliser des milliards d'euros de bénéfices. Sur le dos des paysans avec la complicité de Bruxelles. Depuis, ce sont des milliers de paysans qui se sont pendus dans leur grange et qui continuent à la faire chaque jour parce qu'ils sont étouffés soit par leurs emprunts, soit par les régles UE, soit par les deux. Pris entre les deux étaux, ils n'ont pas d'autre choix que de mettre fin à leurs jours. Pendant ce temps, les commissaires technocrates européens irrésponsables, et qui n'ont jamais vu une exploitation de leur vie, continuent leur travail de déstruction du paysage agricole français, le tout sous le regard de l'Elysée et de Matignon qui ne lèvent pas le petit doigt. Ce qui vous explique l'une des raisons pour lesquelles les Bretons se sont révoltés. (je vous épargne les intérimaires roumains et moldaves qui travaillent pour certaines grandes sociétés qui exportent leurs cochons en Allemagne et qui les ramènent en Bretagne).

jovanovic.com

la-mort-pendu1

STERIA ET GOLDMAN SACHS PARTIES PRENANTES DANS LES PORTIQUES D'ECOTAXE !  

QUIMPER Sarkozy ou Hollande, peu importe, sachez seulement que la décision a été prise au pire de la crise économique et quand tout le monde connaissait le rôle néfaste de la Goldman Sachs. Cela n'a pas empêché les enarques de confier à la banque américaine Goldman Sachs le soin de gérer les rentrées de ces portiques!!!

1290_grimace_bretonne

"Derrière cette taxe écologique se cache une autre question qui n'a jamais été soumise au débat public: c'est la première fois que la collecte de l'impôt est confiée à des entreprises privées. Un consortium emmené par Benetton, Goldman Sachs, Thalès et SFR empochera 20% des recettes de la taxe pour assurer son recouvrement  ... Le produit de la perception de la taxe, estimée à 1200 millions d’euros par an, sera reversé à l’administration des douanes. Une première en matière de fiscalité! Un système choisi sous Sarkozy et mis en œuvre par un gouvernement socialiste et écologiste... L’écotaxe "s’appuie sur un mode de recouvrement entièrement nouveau et automatisé. A bien des égards, c’est une taxe du XXIe siècle !", s’enthousiasme la sénatrice UMP Marie-Hélène Des Esgaulx, dans un rapport remis à la Commission des finances en février dernier".  Et comme le contrat va être rompu, les Français vont quand même payer 1 milliard à ces entreprises pour les dédommager!

1286_ecotaxe_ma_tuer

Mais il ya mieux, lisez bien, c'est totalement fou, on retrouve la Steria, auteur du logiciel bâclé Louvois qui ne paye pas les militaires: "Qui va toucher ces 280 millions par an (desquels sont déduits 50 millions de TVA)? Un consortium d'entreprises baptisé Ecomouv, mené par le groupe italien Autostrade per l’Italia. Celui-ci est une filiale d'Atlantia, la société qui gère la plupart des autoroutes italiennes. Elle est détenue (à 48 %) par le fonds d’investissement Sintonia, propriété de la famille Benetton. La banque Goldman Sachs est entrée au capital de ce fonds en 2008. Autostrade, qui détient 70 % d’Ecomouv, s'est allié avec les groupes français Thales, SNCF, SFR et Steria ... Visiblement, personne ne s'est demandé comment la SNCF appréhendera d’éventuels conflits d’intérêt, alors que les 3300 camions de sa filiale Geodis, spécialisée dans le transport de marchandises, seront concernés par l’écotaxe ... Ecomouv prévoit des recettes de près de 2,8 milliards d'euros pour les 11,5 années d'exploitation du dispositif"... Lire ici bastamagazine

manif-quimper-olivero