dimanche 20 octobre 2013

Leonarda di Capricieuse vitupère : un jour ou l’autre, je rentre en France, et c’est moi qui vais faire la loi !

 “A l’homme double et à la démarche tortueuse, qui ose demander d’être fidèle à soi-même ?”. Cicéron Leonarda di Capricieuse : A Star Is Born Coincé entre son aile gauche, Josiane Balasko, la droite et l’opinion publique, François Hollande a trouvé le cocktail qui met tout le monde d’accord. Leonarda peut revenir. À pied, à vélo, en covoiturage, comme elle veut… Après les municipales, de préférence. Pas les parents. Non, non. L’idéal pour François Hollande eût été de couper la poire en deux et de faire revenir... [Lire la suite]