Taxe à 75% : l’incroyable décote du gouvernement pour les clubs de football.

La décision est passée de manière très discrète, mais le gouvernement a introduit dans le projet de budget une restriction à la fameuse taxe de 75% destinée spécifiquement aux clubs de football. Une décision scandaleuse qui n’honore pas le gouvernement. Du pain et du cirque, dit-on ?

Plus de 80% de décote pour le PSG !
 
Dès que le gouvernement a commencé à travailler sur le projet de taxe à 75%, les clubs de football ne sont inquiétés de l’impact sur leur compétitivité à l’échelle européenne. En effet, les joueurs négocient souvent des salaires nets et le salaire brut nécessaire pour obtenir le même montant risquait de subir une inflation importante. La ligue de football a ainsi estimé que la mise en place de la taxe allait coûter 82 millions aux clubs de ligue 1 et 45 millions pour le seul PSG. Du coût, le gouvernement a trouvé une astuce pour en limiter l’impact : la limiter à 5% du chiffre d’affaire de l’entreprise concernée.
 
Bien sûr, la ligue se plaint et parle de « conséquences économiques dramatiques  ». Il faut dire qu’étant donné les déséquilibres économiques de ce sport dont la plupart des clubs affichent des pertes et des dettes non négligeables, cela accentuera la pression financière. Mais pour le PSG, la décote devrait être colossale. En effet, s’il a un budget de 400 millions d’euros, son chiffre d’affaire était estimé autour de 110-120 millions l’an dernier. A supposer qu’il progresse à 150 millions cette année, hypothèse optimiste, cela signifie que la taxe sera ramenée de 45 à 7,5 millions, une baisse de plus de 80%.
73397993
 
La prime au cirque

En clair, l’impact sera totalement négligeable pour un club où les règles économiques normales ne s’appliquent pas. Il sera plus fort en revanche pour les clubs qui équilibrent leur budget. Une faille proprement stupéfiante dans le dispositif du gouvernement. Plus globalement, il est proprement scandaleux que le gouvernement fasse une telle exception pour les clubs de football. Au nom de quoi ces mercernaires millionnaires devraient être plus épargnés que les autres personnes gagnant plus d’un million ? Le seul PSG représentait plus de 10% des recettes de cette taxe théoriquement…

n_olympique_marseille_om_vs_psg_4582150

ADVERTISEMENT
Quand on pense aux efforts importants que demande ce gouvernement à tant de Français qui voient leur imposition fortement progresser (tous ceux qui font des heures supplémentaires, les familles…), il est hallucinant qu’un président « socialiste » accorde une décote de plus de 80% aux stars millionnaires du PSG Qatari (qui avait largement les moyens de payer, qui plus est). C’est à se demander si Bercy a conscience de l’indécence d’une telle mesure. Il est d’ailleurs malheureux que cette information soit si peu diffusée et presque toujours traitée par le biais de la position de la ligue
 
En accordant une décote de plus de 80% à la facture que devra régler le PSG pour cette taxe de 75%, le PS démontre non seulement une injustice fiscale extrêmement choquante (et qui fait rire à l’étranger) mais à quel point le discours sur la compétitivité peut aboutir à des décisions révoltantes.

Auteur de l'article

Laurent Pinsolle

 
89808261_p