Snowden est un héros, et François Hollande ?

 « Je ne peux, en mon âme et conscience, laisser le gouvernement américain détruire la vie privée, la liberté d’Internet et les libertés essentielles pour les gens tout autour du monde au moyen de ce système énorme de surveillance qu’il est en train de bâtir secrètement. »
Edward Snowden
Le Front de Gauche, EELV et le Front National somment Hollande d'accorder l' asile diplomatique à Snowden le nouveau Daniel Ellsberg.
 
C'est oublier un peu vite que ce cher François Hollande s'est jeté dans les bras d' Obama pour bousculer la trop forte Angela Merkel.
 
Barack Obama a rappelé à François Hollande qu'il est bien désormais son obligé lors d'une visioconférence ou il a menacé la France de "repressailles massives" si elle osait perturber les négociations UE USA.
Non François Hollande ne franchira pas la ligne rouge que Washington a tracé.
 
133652_600
 
Accueillir Snowden serait déclarer la guerre à la diplomatie US et se ranger au coté des russo chinois.
François Hollande n'a pas les couilles d'un Chirac, il est bien plus proche de la diplomatie sarkozyste qu'il ne l' avouera jamais.

133905_600

 

De qui se moque t'on? On se réveille ?

Depuis le 28/02/2003 : 10 ans qu’il est apparu l’affaire des micros relatée dans Circus politicus . Il a fallu 10 ans et les révélations de Snowden pour que l’Europe se réveille. Mais malgré ça, soyez certains que pas un pays de l’UE ne va lui offrir l’asile politique.  Le truc va être noyé dans un "enfumage diplomatique". 
 
133923_600
Tous ces traîtres, lâches et vendus n’ont plus de pantalon depuis belle lurette. D’après le Spiegel qui a poursuivi dimanche sa publication de révélations, les Etats-Unis interceptent quelque 500 millions de communications, par téléphone ou internet, chaque mois en Allemagne et près de 50 millions en France. La disproportion entre les deux pays (10 fois plus d’interceptions en Allemagne) conduit à penser que l’espionnage économique est une motivation prioritaire par rapport à la prétendue lutte contre le terrorisme, qui n’est une fois de plus qu’un prétexte bien commode. Affaires Snowden : l'UE également dans le viseur des espions de la NSA
Source
Par contre, pour accueillir des dictateurs en fuite devant leur peuple légitimement en colère, là, la France est toujours partante ! L'asile politique est tout autant une farce que tout le reste. Il ne reste plus grand chose en quoi croire, de nos jours...
133979_600

Mélenchon et Le Pen sur le même front

C’est le co-président du Parti de Gauche, Jean-Luc Mélenchon, qui a lancé l’idée le premier. "Je demande que la France accorde l'asile politique à Edward Snowden, bienfaiteur de l'Europe qui a permis de démasquer ce complot", a indiqué dimanche 30 juin le fondateur du Front de gauche dans un communiqué. Le leader anticapitaliste réclame, en outre, "l'arrêt immédiat des négociations" commerciales entre l'Union européenne et les États-Unis.

133123_600

"Si on n'accorde pas l'asile politique à M. Snowden, à qui exactement est-ce qu'on va l'accorder ?" a surenchéri Marine Le Pen, au diapason avec le chef du Front de gauche .  La présidente du Front national a, elle aussi, dénoncé lundi matin sur LCI, une "politique de soumission totale" de l'Europe vis-à-vis de Washington.  La dirigeante d'extrême droite, qui a indiqué ne pas être surprise par les agissements de la NSA, a appelé les peuples européens à "retrouver leur liberté". "Il faut que nous retrouvions notre autonomie en matière de défense. Nous ne pouvons pas être ainsi les caniches des État-Unis, surveillés, tenus en laisse", a-t-elle poursuivi...

Suite ici

133935_600

Tous les dessins viennent d'ici

 En cavale depuis qu’il a été désigné comme traitre par les USA pour avoir révélé les plans d’écoute de la NSA et du FBI sur les réseaux Internet de grandes sociétés, mais aussi jusque dans les bureaux de l’Union Européenne, l’homme de 29 ans aurait ainsi fait des demandes d’asile politique en Russie, en Équateur, en Islande, à Cuba, en Finlande, au Vénézuéla, au Brésil, en Inde, en Chine, en Autriche, en Bolivie, en Italie, aux Pays-Bas, au Nicaragua, en Norvège, en Pologne, en Espagne, en Suisse, en Irlande, en Allemagne et en France d’après Wikileaks...