krampon_manif_pour_tous_valls_crs_aadaf
 

Pour avoir fait de très nombreuses manifestations dans le camp des "anti" et de nombreuses manifestations politiques depuis longtemps hors champs du mariage pour tous, je ne peux que témoigner d'un malaise grandissant au sein des forces de police, de gendarmerie, de l'armée, quand ils reçoivent les ordres exagérés qui leurs sont donnés. Ce malaise ne se traduit pas encore concrètement sur le terrain face aux manifestants, mais dans les rangs des CRS, on commence sérieusement à se poser des questions. On s'en pose notamment sur la gestion morale d'ordres directs abscons, sur les règles morales qui légitiment l'emploi de la force contre une foule globalement pacifique... On s'en pose d'autant plus depuis qu'un militaire réserviste a récemment écrit au Président de la République pour lui rendre toutes ses décorations et lui signaler les abus dont il a été lui même victime. Il faut dire que Manuel Valls est face à un problème de taille: les compagnies de CRS qu'il use depuis le début de l'année commencent à en avoir marre d'attraper des gamins propres sur eux qui ne font pas preuve d'une dangerosité particulière. Or les compagnies de renfort ne viennent pas toutes de Paris, elles ont donc une approche différente des "débordements" comme disent les journaux. Elles découvrent sur le terrain une réalité bien différente des casseurs violents auxquels on les a préparées à être confrontées.

Dans l'armée le sujet est également très brûlant: le ministre aux armées, Jean-Yves le Drian, a été très surpris de constater le noyau de contestation que pouvait constituer la "grande muette", lors de la présentation de son livre blanc sur la Défense à École-Militaire le mois dernier. Sa réaction, si elle n'est pas très connue du grand public, reste quand même très surprenante. Il aurait, en effet, demandé aux renseignements français d'identifier les officiers défavorables à la loi. De là à penser que l'on fiche les militaires en fonction de leur appartenance à des idées ou à un groupe politique il y a peu. Est-ce bien le rôle des services d'espionnage de servir d'outil politique?

Je reste perplexe également devant les nombreuses vidéos d'interpellations et de détentions arbitraires réalisées en dehors de toute légalité, dont les témoignages fleurissent rapidement et dont les vidéos sont tout aussi rapidement supprimées de YouTube. Police politique ? Là encore, on peut légitimement se poser la question. Un avocat a par exemple filmé une scène où il force la police à relâcher plusieurs personnes qu'elle retenait visiblement en dehors de tous cadre légal.

L'une fait 24h de garde à vue parce qu'elle a osée chanter la marseillaise sur les Champs-Élysées, d'autres ont osé scander un slogan à l'arrivée du ministre de l'Intérieur à la gare de Lyon, deux jeunes filles sont contrôlées par la police à deux reprises sans raisons à 200m d'intervalle, d'autres encore on déployé une banderole et chantent sur la plus belle avenue du monde ...

À chaque fois, pas une voiture brûlée, pas une vitrine cassée, pas un abri-bus malmené... On est loin des prétendus manifestants violents et crânes rasés! Que des manifestants continuent à battre le pavé ne devrait pas poser en soi de problème aux défenseurs de la sacro-sainte "égalité pour tous" puisque c'est la démocratie, l'expression des citoyens comme y disent... Pourquoi donc cette répression? Pourquoi est-elle si violente? Il est pourtant tout à fait possible de se promener sur les Champs avec un t-shirt de groupe de métal ou d'une quelconque organisation syndicale (ce qui n'est pas, heureusement, interdit par la loi)... Il est pourtant, selon les ordres directs reçus par la police, "subversif" d'arborer un simple drapeau tricolore ou un t-shirt rose de la Manif Pour Tous... Allez comprendre...

...Il est, pour ma part, très dérangeant de voir des enfants gazés par les CRS.
On peut à l'infini disserter sur la présence de ces enfants mais qu'un homme soit disant représentant de la loi décide de les gazer me laisse pantois.
Il en est de même pour cette fameuse vidéo d'un avocat exigeant la remise en liberté de dangereuses harpies au plus âgées de seize ans, quel peut être l'état d'esprit de cette CRS au prise avec sa radio et les menaces de poursuites de cet avocat?
Le gouvernement à montre sa conception de la démocratie et notre sinistre de l'intérieur un surnom auprès des lycéens: Manu le chimique ...


 

bluj_valls_negationniste_d6538

Manif pour tous, un CRS témoigne

 

Le témoignage suivant nous a été directement communiqué, par un lecteur anonyme de nos blogs, se disant CRS.

Nous ne pouvons, vu le contexte, vérifier l'identité, qui nous est inconnue, de cette source ni la véracité de ses dires. De surcroît, nous ne sommes pas journalistes, c'est-à-dire protégés par une carte de presse et le secret professionnel contre d'éventuelles poursuites en diffamation et autres, susceptibles d'être diligentées contre nous par le régime.

Par conséquent, nous déclinons toute responsabilité dans l'hypothèse où les dires de notre source, dont nous ne pouvons garantir la crédibilité, seraient contestés par qui que ce soit. A chacun de se faire son opinion.

Toutefois, pour notre part, nous n'avons aucune raison de douter de ce témoignage, qui correspond à de nombreux éléments concordants (vidéos, récits de personnes abusivement interpellées et/ou placées en garde à vue voire brutalisées et même carrément tabassées) sur le fait que des consignes ont été données aux forces de l'ordre pour provoquer, arrêter abusivement et terroriser quantité de participants au mouvement La Manif Pour Tous.

------------------------

« Je me permets de vous contacter suite aux différents sujets abordés sur vos blogs. Faisant partie des forces de l'ordre, je ne peux malheureusement pas trop m'épancher publiquement sur vos sites. Chez nous il y a régulièrement des chasses aux sorcières, notamment en ce moment avec le mouvement du Printemps Français, auquel de nombreux collègues adhèrent, ou du moins partagent l'essentiel des idées.
 
Je vous confirme la plupart des témoignages qui sont mis en exergue sur vos blogs concernant la répression des manifestants, ou simple sympathisants. Avec mon unité nous avons régulièrement participé aux services d'ordre mis en place sur Paris pour les manifestations.
 
Outre la minimisation systématique du nombre de participants, j'ai assisté à de nombreuses aberrations, la liste serait trop longue à écrire. Mais lors de la semaine précédent la manif du 26 mai, plusieurs fois ils nous a été demandé de "provoquer" les manifestants afin de procéder à leurs interpellations... Première fois en quelques années de CRS que j'entends un tel ordre, inique, sur nos fréquences radio.
 
Mais le plus inquiétant est la panique totale qui touche nos "chefs", commissaires et autres directeurs, qui sont dépassés et débordés par un mouvement d'une telle ampleur. Les unités spécialisées dans le maintien de l'ordre sont tenues à l'écart des situations chaudes, les unités locales (jeunes et inexpérimentées) sont quant à elles systématiquement utilisées pour "casser" du manifestant.
 
Une anecdote particulièrement parlante : un soir de semaine [il y a peu], nous avions reçu l'ordre en fin de soirée, d'évacuer des membres du Printemps Français qui manifestaient devant l'Assemblée Nationale. Alors que nous procédions à la dite évacuation de façon calme et pacifique, un très haut gradé fou furieux nous a tancés, estimant que nous étions trop mous, et conciliants avec les "fauteurs de troubles", finalement nous avons été relevés sur la mission par une compagnie d'intervention parisienne qui n'a pas hésité à gazer et tabasser les manifestants dans le métro... pendant que nous étions cantonnés (punis) à garder une rue perpendiculaire à l'assemblée en pleine nuit...
 
Nous nous posons de nombreuses questions entre nous, la plupart de mes collègues (ce qui m'a d'ailleurs fortement étonné je vous l'accorde) sont conscients que cela ne pourra pas durer bien longtemps, nous serons amenés à faire des choix dans les années, voir les mois à venir. J'ose espérer que nous ferons les bons, j'en suis de plus en plus persuadé. 
 
Enfin merci pour votre blog, dont j'ai partagé depuis l'adresse avec des éléments de confiance de mon unité, en espérant que cela continue à leur ouvrir les yeux ! »...
Trouvé ici
krampon_manifs_mariage_pour_tous_psg_casseurs_crs_police_9b005

J’ai vu les CRS des sociaux-fascistes Hollande et Valls gazer des enfants !

Violences policières lors de la manifestation du 24 mars 2013. J’étais présent lors des premiers jets de gaz lacrymogène lancés par les forces de l’ordre. Cela s’est passé en haut de l’avenue Foch, près de la place de l’Étoile. Le cortège qui remontait l’avenue Foch s’est heurté à un barrage de CRS vers 15h qui n’ont pas hésité à faire usage de gaz lacrymogène, gazant sans distinction hommes, femmes et jeunes enfants, y compris des enfants en poussette, sans qu’il y ait d’agression de la part des manifestants qui voulaient seulement rejoindre le podium de la Manif pour tous, situé sur le haut des Champs Élysées, alors qu’ils pouvaient voir des manifestants sur la place de l’Étoile derrière le barrage de CRS.

ENFANT_1

Ces manifestants n’ont jamais eu l’intention de « marcher sur l’Élysée » comme l’a prétendu Manuel Valls et les premiers jets de gaz lacrymogène ont été lancés à 15h10 et pas en fin de manifestation comme le prétend toujours le Ministre de l’Intérieur. Manuel Valls est un menteur ce qui un pléonasme pour qualifier un socialiste, il n’y a qu’à comparer les promesses électorales du candidat François Hollande avec la politique du Président François Hollande. Il ne s’agissaitt pas, non plus, d’individus d’extrême droite qui ont semé les désordres comme l’affirme Harlem Désir, ce sont plutôt les socialistes qui sont des extrémistes en manipulation et en hypocrisie. D’ailleurs Christine Boutin a été gazée et elle n’a rien d’une extrémiste, et c’est un euphémisme !

ENFANT_1 
 
Lacrymo_500x303
 
Photos Louis Chagnon

François Hollande et Manuel Valls méritent bien l’épithète  que les communistes avaient donné aux socialistes dans les années trente de sociaux-fascistes. François Hollande qui est déjà un Président de la République des plus pitoyables, dont le gouvernement a une politique totalement suicidaire qui conduit la France vers l’abîme, ont montré qu’ils avaient, en plus, peur des enfants français.

montebourg_manuel_valls

Imaginons, un instant, que cette manifestation eut été de « gauche », quel scandale nous aurions eu ! Tout le ban et l’arrière ban des partis de gauche se seraient mobilisés face à cette attaque fasciste contre des femmes et des enfants.

par Louis Chagnon

la_methode_valls_manif_pour_tous_boutin_vieux_gaz

Et si Léon Zitrone avait commenté le mariage de Vincent et Bruno... Video de Laurent Gerra :