lundi 25 février 2013

En ce moment il vaut mieux faire des lasagnes de cheval que la queue à Pôle Emploi.

On achève bien les lasagnes Après la vache folle on nous avait vanté les mérites de la traçabilité : olala ! On nous avait promis juré que cela ne se reproduirait plus ! Traçabilité vous dis-je ! De la traçabilité, de la transparence, on avait les photos des vaches qui s'affichaient dans le rayon boucherie, la provenance, le nom de l'éleveur, sa photo, à peine si on n'avait pas son numéro de téléphone... Remarquez d'ailleurs, tout ceci a disparu depuis. Le prix de la viande s'est envolé entre temps et à peine le... [Lire la suite]

lundi 25 février 2013

C'est qu'il en faut du courage pour aller gratter les dernières miettes au fond du caleçon à monsieur.

Le porc de l'angoisse Ainsi donc la saga DSK se poursuit cette semaine après la parution du brûlot de Marcela Iacub, juriste et chercheuse de son état.  Jusque là, inconnue au bataillon ou presque, elle entre dans la légende par la grande porte (des chiottes ?). Dans son ouvrage, on y découvre (ô surprise) que le caïd du Sofitel est un gros cochon et que tout ça a l'air de plaire à la dame. Elle serait devenue son amante après l'affaire de la technicienne de surface. Libération et le Nouvel Obs, deux anciens canards de... [Lire la suite]
Posté par bichau à 15:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 25 février 2013

Les êtres humains sont réduits à lutter les uns contre les autres pour trouver dans la poche des autres l’argent qui leur manque

La dette publique, une affaire rentable Si aujourd’hui les États avaient conservé le pouvoir de création monétaire, nous pourrions financer, sans augmenter la fiscalité, et sans emprunter, tout ce qui serait possible de réaliser pour répondre à la situation : nous pourrions envisager une mutation rapide de nos modes de transport, en particulier en développant le rail des transports collectifs, qu’il serait possible de rendre gratuits; nous pourrions nous engager plus massivement dans une politique de réduction de consommation... [Lire la suite]
lundi 25 février 2013

Nous existons enfin. On nous craint plus que les américains. On nous hait plus qu’eux.

La France surpasse les Etats-Unis. Sarkozy l’a voulu, Hollande l’a fait. Nous sommes enfin parvenus au sommet. Jusqu’ici, il n’y en avait que pour les Etats-Unis. On ne voyait qu’eux. On ne parlait que d’eux. C’était eux la puissance. Et nous, nous avions beau faire, nous passions inaperçus. Nos ressortissants pouvaient aller n’importe où dans le monde, on ne les voyait même pas. Cela devait cesser, et Sarkozy a fait ce qu’il fallait. Il nous a réintégrés dans le concert des grands. Bien sûr, il a fallu donner un petit coup de... [Lire la suite]
Posté par bichau à 11:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 25 février 2013

La démonstration par la science de l'existence d'un Créateur.

Posté par bichau à 09:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 25 février 2013

Le capital est malade de trop d’argent.

L’ECONOMIE EST UNE ESCROQUERIE Le capital est malade de trop d’argent. Le vol d’une partie de la force de travail s’est tellement accumulé dans le capital, au cours du temps, que la production mondiale de marchandises, plus les services qui s’y attachent, ne représentent plus que 3 % des richesses du monde. Il n’y a jamais eu dans l’histoire du monde, autant de richesses accumulées par un aussi petit nombre d’individus, que depuis l’invention spectaculaire de la crise. La réalisation sans fin de dettes crée de la monnaie et... [Lire la suite]
Posté par bichau à 09:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,