mardi 11 décembre 2012

On est bien dans un marché où l'argent sert à masquer les réalités, on est bien dans un monde où l'argent triomphe de tout.

L’argent pour épilogue... Tout le monde pensait que l'affaire Dominique Strauss Kahn se terminerait de cette façon : par un accord à l'amiable entre les deux parties : Nafissatou Diallo et DSK, avec bien sûr, une coquette indemnisation attribuée à la plaignante... Le 14 mai 2011, soupçonné d'agression sexuelle envers une femme de chambre Naffissatou Diallo dans une suite de l'hôtel Sofitel de Manhattan, Dominique Strauss Kahn avait été arrêté à l'aéroport international John-F.-Kennedy de New York, peu avant le... [Lire la suite]
Posté par bichau à 18:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 11 décembre 2012

Au souvenir d'un poète, Nicolas Descamino.

JE Je finis par mourir après plusieurs suicides, Puis je me retrouvai dans un malentendu. Drapé sans épaisseur, sans corps, inétendu, Sorti de mon cocon comme les chrysalides,   J'errai sans passeport et sans éphémérides, Invisible aux humains, hors du temps, distordu, Et traversai les murs, les préjugés, perdu, Flottant de l'équateur aux pôles apatrides.   Mon âme avait franchi la dalle du caveau, Et depuis ce transfert dans un cycle nouveau, J'attendais mon départ pour une autre planète.   Je repris... [Lire la suite]
Posté par bichau à 17:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 11 décembre 2012

Merveilleuse danse asiatique !

Posté par bichau à 10:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 11 décembre 2012

Malgré sa clandestinité et la discrimination, il n’a jamais cessé de donner le meilleur de soi.

  Hamilton Naki, un Sud-Africain noir de 78 ans, mourut le 29 mai 2005.La nouvelle ne parut dans aucun journal, mais son histoire est une des plus extraordinaires du XXe siècle. Le cinéma l’a baptisé « Le chirurgien clandestin ». Le Docteur Hamilton Naki était un très grand chirurgien. Ce fut lui qui en 1967 retira du corps d’une donneuse, le cœur qui allait être greffé par le professeur Barnard dans la poitrine de Louis Washkanky, au Cap en Afrique du Sud, lors de la première opération de greffe... [Lire la suite]
mardi 11 décembre 2012

Je suis comme un oiseau emprisonné Et mon cœur en prend plein la gueule...

Album: " Fallait pas " , ( 1996 ) Je jette un œil par-dessus mon épauleQuelqu'un me suit quelqu'un me frôleJe crois bien l'avoir vu quelque partAvec son air qui m'donne le cafardJe presse le pas, je rentre chez moiLes escaliers semblent si froidsJe referme la porte à double tourOn est jamais trop prudent en amourMais soudain je me fige devant la glaceMoi qui ai toujours cru vivre seuleJe vois comme une étrangère à ma placeEt mon cœur en prend plein la gueule La nuit je fais des rêves qui m'emportentLoin de mon lit, loin de ma... [Lire la suite]
Posté par bichau à 08:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,