mardi 6 novembre 2012

Là ou s'ouvrait une fleur aucune fleur jamais plus ne dressera sa tête sous les coups de la pluie;

Et la mort n'aura pas d'empire - poeme de Dylan Thomas Et la mort n'aura pas d'empire.Pas plus que les cris des mouettes n'atteindront leurs oreillesOu le déferlements des vagues les rivages;Là ou s'ouvrait une fleur aucune fleur jamais plusNe dressera sa tête sous les coups de la pluie;Bien qu'ils soient insensé et morts comme des clous,Leurs têtes tels des marteaux enfonçant les marguerites;Frapperont le soleil jusqu'a ce que le soleil s'écroule,Et la mort n'aura pas d'empire.Dylan Thomas (Angleterre) ceux qui... [Lire la suite]
Posté par bichau à 12:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,