lundi 22 octobre 2012

On apprend que la Madam grecque "a promis des "offres spéciales" aux joueurs en cas de victoire".

CRISE SURREALISTE: UN CLUB DE FOOT GREC SPONSORISE PAR UNE MAISON CLOSE Tout arrive surtout l'irréel! Après les Espagnoles invitées à prendre des cours de prostitution, un nouveau développement vers le bas dans cette merveilleuse Europe de Herman von Fripouille et Manuel Mao-so: les sportifs grecs condamnés à accepter le sponsoring d'une maison close grecque ou bien d'un croque-mort puisqu'il n'y a plus un euro de disponible nulle part. Note: je ne savais pas qu'il y avait des maisons closes en Grèce. Sophiane a vu cet article du... [Lire la suite]
Posté par bichau à 21:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 22 octobre 2012

Au fait, elles sont où les Ni putes Ni soumises? Pourquoi elles ne manifestent pas devant l'Ambassade d'Egypte ?

ENCORE UNE JOURNALISTE SEXUELLEMENT AGRESSEE AU CAIRE La crise/frustration sexuelle des Egyptiens est telle qu'ils n'ont cette fois pas hésité "à se jeter sauvagement" sur Sonia Dridi, journaliste de France 24, qui venait tout juste de finir un direct devant la caméra! Les types là-bas sont pires que des chiens en chaleur, se frottant, palpant, malaxant, etc. Ils ont même tenté de lui arracher son pantalon après avoir mis leurs mains sur ses seins, entre ses jambes et sur ses fesses! Ouaa les pays musulmans, ça donne envie d'y vivre.... [Lire la suite]
lundi 22 octobre 2012

Nous sommes rassurés Hollande a demandé un rapport à sa copine Marisol encore une façon de prendre les Français pour des crétins

Depuis hier je suis grand-mère d'une petite Vénitia, tout le monde n'a pas la même chance : "MORT D'UN BEBE POUR CAUSE DE LIBERALSIME EFFRENE: L'UMP ET LE PS PARTAGENT LA RESPONSABILITE" Ah oui, mais nous sommes rassurés, Hollande a demandé un rapport à sa copine Marisol! Encore une façon de prendre les Français pour des crétins. Presque tout ce que le Peuple Français a construit au cours de ces 50 dernières années pour le bien commun a été fermé, soldé et vendu pour économiser afin de payer les banques libérés par Giscard avec sa... [Lire la suite]