Le prix Nobel de la paix donné à des criminels

En 1949, George Orwell avait écrit dans 1984, que "la guerre c'est la paix", "la liberté c'est l'esclavage", et "l'ignorance c'est la force". S'il en est un qui aurait pu recevoir le prix Nobel de la Paix, c'est bien George Orwell, écrivain "engagé" contre l'impérialisme occidental.

Nous savions déjà que les institutions de ce monde pouvaient commettre les crimes les plus immondes en toute impunité, en toute légalité. Désormais, le crime est subventionné, récompensé par des titres honorifiques. Et oui vous lisez bien, le Comité Nobel norvégien vient de nommer l'Union Européenne prix Nobel de la Paix. De la paix ! Paix, démocratie, droits de l'Homme, l'Union Européenne serait l'entité qui depuis plus de cinq ou six décennies, oeuvre à la fin des guerres et aux droits humains.

 Ceci est révélateur de la torpeur dans laquelle se trouve la réflexion : il faut être sacrément fou, ou bien pathologiquement obscurantiste pour dire qu'un criminel oeuvre pour les droits de l'homme. A moins que celui qui donne le prix soit lui aussi au service des criminels ? Après tout, la portée des mots dépend de celui qui les définit...

Optimiste_19

-La Banque Centrale Européenne, la Commission Européenne, le FMI, la Banque Mondiale, l'ensemble des grandes banques privées d'investissement et les gouvernements des pays membres forment une terrible machine de guerre qui a pris le contrôle total sur le destin des gens. Le rôle de l'UE est d'appauvrir les gens, de les dépouiller jusqu'aux os pour enrichir des banquiers odieux. Elle opère le plus grand hold-up légal jamais observé en Europe, aspire tout ce qu'il y a à prendre sur son passage sous l'oeil hagard des journalistes, plume surveillée et bâillon à la bouche. Depuis l'éclatement de la "crise" de 2008, des centaines d'individus désoeuvrés, désemparés se sont suicidés ou bien plongent dans la dépression en Grèce, en Italie, en Espagne, en France et bien ailleurs. Dans les pays d'Europe, le lien social est en train de se désagréger petit à petit, tel un chien rongeant son os, en raison des délocalisations de multinationales européennes et des dispositions communautaires qui dégradent à grande vitesse les conditions de vie des gens. Et le Comité Nobel félicite le "vieux continent" pour avoir laissé les peuples croupir dans leur misère, pour les avoir jeté à la poubelle sociale...suite

Auteur de l'article

Samuel Moleaud

80173699_o

3121349401

Prix Nobel de la Farce

Mais, où la paix niche dans cette Europe ?

Vidéo à contre-pied : 

De qui se moque-t-on encore dans cette farce indécente et dérisoire ? Une institution internationale qui, depuis quelques temps, nie les peuples qui la composent, se met uniquement au service d'une doctrine néo libérale, exige des sacrifices financiers pour les seuls travailleurs étranglés de toutes parts et dont beaucoup sont contraints au suicide, est récompensée pour sa capacité à apporter la paix et la prospérité.

Voilà l'insulte supplémentaire, le crachat au visage que nous reçûmes en direct d'Oslo, nous les pauvres damnés de cette économie ignorant désormais ceux qui cherchent vainement à conserver encore une minuscule part de gâteau. Même les miettes nous seront désormais comptées ! Pourtant le jury norvégien, avec un sens de l'humour qu'on ne lui connaissait pas, honore la machine communautaire qui nous broie.

L'Europe a apporté la paix. Nul ne contredira cette affirmation. Les guerres rituelles et tribales entre Allemands et Français, Français et Anglais ont désormais choisi des formes plus symboliques que les boucheries de naguère. La CEE fut construite sur ce désir de mettre enfin en application le célèbre et si peu opératoire « Plus jamais ça ! » de nos poilus d'antan.

Mais cette noble institution fut impuissante face au drame bosniaque et on peut légitimement s'interroger en se demandant si elle ne consentit pas par lâcheté à un génocide au cœur de sa zone d'influence géographique. Belle institution pacifique aussi qui participa, pour quelques-uns de ses états, à des conflits armés, activités peut-être nécessaires mais fort éloignées de ce qu'on attend d'un prix Nobel de la paix.

Pour parachever l'hypocrisie de cette distinction, n'oublions pas que dans le lot, il y a un joli tir groupé d'états marchands d'armes, activité on ne peut plus pacifique aux yeux embrumés de nos honorables électeurs norvégiens. Si cette élection n'est que de la poudre aux yeux, alors ce sera aussi de la poudre à canon !

Il y a une étonnante facétie de l'histoire dans ce vote norvégien. N'oublions pas que par deux fois, le peuple si fier et si indépendant de cette patrie scandinave a repoussé les sirènes de l'Europe contre l'avis même de ses élites. C'est peut-être là l'explication de cette farce, la vengeance des notables sur la populace qui refont ainsi les yeux doux à une Communauté qui est d'abord celle des élites et des possédants, des notables et des financiers...suite

Auteur de l'article

C’est Nabum

Europe_nobel_paix