Vers une crise alimentaire mondiale ? Le prix des céréales explose: Merci l'Europe

Les prix des céréales s’envolent et les conséquences directes sur le consommateur devraient se faire sentir dans quelques semaines à peine. A cause d’une sècheresse en Russie et aux Etats-Unis les prix du blé, du maïs, du soja et du colza ont fortement augmenté depuis le mois de juin. Le maïs par exemple, a augmenté de 50% après la sécheresse aux Etats-Unis, la plus importante de ces 50 dernières années. Les éleveurs de volailles et de la filière porcine ont de plus en plus de mal à y faire face.
François Hollande a demandé samedi dernier qu'une attention particulière soit portée à l'évolution des marchés mondiaux des céréales. « Si les céréales augmentent, c'est toute la production animale qui se trouve en difficulté. On voit bien le risque à terme »
 
+7 centimes la tranche de jambon
Conséquence : le prix des pâtes, des céréales et de la viande va augmenter dès septembre selon les spécialistes du secteur. Et cela devrait d'abord toucher les produits les moins chers des supermarchés car dans le prix de ces produits la part des matières premières est plus importante que la part du marketing par exemple. Les éleveurs de volailles et de porcs estiment qu'il faudrait augmenter le poulet d'environ 1 euro 50, la tranche de jambon de 7 centimes et le rôti de porc de 56 centimes par kilo. Quant à la baguette de pain, la part des céréales dans le prix final représente moins de 10%. Elle ne devrait donc augmenter que d'un ou deux centimes.
« Augmenter le prix du poulet de 8% à 10% »Lire la suite

dessin_famine_10

La flambée des prix des céréales prend ces jours-ci une tournure politique. Mardi, Paris et Washington se sont dit prêts à réunir d'urgence le G20 sur cette question. Les Etats-Unis doivent faire face à une sécheresse qui dure depuis le mois de juin. Conséquences : la production de maïs américain a fondu de moitié, passant de 274 millions de tonnes à un peu plus de 100 millions.
L'impact sur les marchés est immédiat : une hausse des cours du maïs de plus de 40% depuis 2 mois. Sachant que les Etats-Unis sont le principal producteur de la céréale dans le monde, les répercussions sont gigantesques.
Vers une crise alimentaire mondiale ? Lire la suite 

fautplai
Tout le monde a bien compris que le G20 prévu n'apportera aucune solution, si ce n'est enrichir quelques amis...
Or, Labourage et pâturage étaient les deux mamelles de la France jusqu'à ce que l'Europe impose des quotas aux agriculteurs français et européens.

2012_05_25_comics_troupiers

La France aurait de quoi nourrir tous ses habitants sans problème si des incompétents et inconscients n'avaient pas bâti cette usine à gaz européenne appauvrissant chaque jour un peu plus les Français.
Que nos agriculteurs repoussent les aides agricoles de l'UE qui n'encouragent qu'à la fainéantise et désertifient nos campagnes.
La France commence à avoir faim, il est temps de renverser la table européenne.
Pour ce faire, exigeons un référendum sur le nouveau traité européen et renvoyons ces businessmen à d'autres occupations.
L'UE pille la France et ses campagnes en jachères qui ne demandent qu'à revoir ses céréales pousser à nouveau.
De plus, si nous pensions à tous ces emplois qui seraient créés si nous nous réapproprions nos terres...

Relayé par Vos Tribunes à la Une  

05_morts_de_faim

Source