mardi 7 août 2012

Condamné à 30 jours de prison pour la collecte des eaux de pluie sur sa propriété !

  Un homme de l'Oregon a été condamné mercredi à 30 jours de prison et plus de 1500 $ en amendes parce qu'il avait trois réservoirs sur sa propriété pour recueillir et utiliser l'eau de pluie. Gary Harrington de Eagle Point, en Oregon, a dit qu'il prévoyait faire appel de sa condamnation au comté de Jackson (Oregon), à propos de neuf accusations de méfait en vertu d'une loi de 1925 qui réglemente l'utilisation de l'eau de pluie. On lui reproche d'avoir utilisé « trois réservoirs illégaux" sur sa propriété pour le... [Lire la suite]
Posté par bichau à 18:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 7 août 2012

Ceux qui jouent avec des gros montants ont pris conscience qu’aucune loi ne pouvait condamner leur manque d’éthique.

Je travaille dans un grand groupe, coté en bourse, qui possède une filiale dans chaque pays européen. Je travaille dans une des filiales comme chef-comptable. Depuis la crise, je constate que l’entreprise qui m’emploie s’est financiarisée. Les méthodes et le vocabulaire financiers ont fait leur apparition. Les dirigeants agissent comme des banquiers : ils ont le sentiment que rien ne peut les arrêter dans la course aux profits. Désormais, j’oublie parfois l’activité de base de mon employeur. ... [Lire la suite]
Posté par bichau à 18:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 7 août 2012

Après quatre mois, nous avions déjà identifié d’énormes montants illégitimes de la dette.

Eric Toussaint : « Tous les prêts accordés par la troïka sont illégitimes » Dans cet entretien, publié en croate par le portail net.hr et repris par plusieurs sites en Croatie, Éric Toussaint décrit plusieurs sorties de la crise de la dette qui s’avérerait très utiles pour différents pays d’Europe et au-delà. Il commente la situation de la Grèce après les élections du 6 mai 2012 et met en question l’opportunité pour des pays comme la Croatie, la Bosnie et la Serbie d’intégrer l’UE et la zone euro. Il répond... [Lire la suite]