20 000 tonnes de déchets toxiques toujours à ciel ouvert à Bhopal

Mémorial dressé en hommage aux victimes de la catastrophe de Bhopal (Crédits : Simone.lippi - Wikipédia)

Depuis le plus grand accident industriel de l’histoire, en 1984, en Inde, la ville de Bhopal continue d’amasser des déchets toxiques. Des centaines d’habitants de la ville, dont des survivants de la catastrophe, ont ainsi défilé dans les rues lors d'une visite du ministre de l’Intérieur, P. Chidambaram.

Il y a 27 ans maintenant, dans la nuit du 3 décembre 1984, une fuite de gaz toxique à l'usine américaine de pesticides Union Carbide de Bophal (rachetée 15 ans plus tard par la société Dow Chemical) avait fait des milliers de victimes, aboutissant à un bilan colossal : 3.500 morts par suffocation dans les premiers jours, 15.000 décès des suites de maladies respiratoires et 800.000 autres personnes affectées d'une façon ou d'une autre au cours des années suivantes.

6a011570de77b9970c0120a8569eb1970b_500wi

Malgré cette catastrophe, le site de l'usine de pesticides recèle aujourd'hui encore des déchets toxiques et n’a toujours pas été nettoyé. "Près de 20.000 tonnes de déchets toxiques reposent à ciel ouvert à Bhopal, présentant un danger sanitaire pour la population", dénonce auprès de l'AFP Nawab Khan, un des manifestants ayant apostrophé le ministre indien de l’Intérieur lors de sa visite dans la ville.

Or, "personne ne s'interroge aujourd'hui sur la façon de se débarrasser des produits chimiques toxiques", a-t-il ajouté. Le mois dernier, l'organisme public allemand d'aide au développement GIZ a indiqué être en pourparlers avec le gouvernement indien pour retraiter 350 tonnes de déchets de l'usine chimique. Mais aujourd'hui, aucune annonce concrète et officielle n'a encore été faite.

maxisciences

6a011570de77b9970c01287758e5c4970c_500wi

800px_Bhopal_Union_Carbide_2

Le site de l'usine de Bhopal en 2008 : Les ruines ne sont toujours pas démolies.

Satellite

En Inde, une ado dénonce son père en plein show télé : "Il a tué 3 personnes"

A l'origine, la jeune fille de 16 ans été venu témoigner dans un show télévisé populaire en Inde pour expliquer pourquoi elle avait fui pour se marier avec son petit ami, un jeune homme de 21 ans. La production avait aussi invité sur le plateau ses parents.

Le ton monte entre les parents et la jeune fille. La présentatrice suggère alors à l'adolescente de rentrer dans son village avec ses parents. Pour toute réponse, la jeune fille éclate en sanglots. Elle accuse ensuite son père : il aurait tué trois personnes dans une sombre affaire de bijoux, et les aurait enterrées dans leur jardin. Malaise. Show must go on. L'émission se poursuit.

A la fin de l'émission, le père n'a pas été interpellé. Il s'est depuis évaporé dans la nature. Car il semblerait que les accusations de sa fille soient justifiées : la police a découvert trois corps dans le jardin de la famille. Un avis de recherche a été lancé contre le suspect qui est activement recherché dans tout le pays.

Lu sur Indian Express

inde