Bonjour,

Prenant un peu de recul après ce premier tour, que voit-on ? On voit que la grande vedette est.... Marine Le Pen, intronisée reine des élections par les candidats finalistes qui n'en finissent pas de lui envoyer des bisous après avoir dressé leurs militants à ratisser les militants FN. AInsi donc la première phase de ces élections a été totalement noyée par des sujets futiles, débiles, et surtout par une guerre des chiffres, non pas économiques mais de fréquentation des meetings. La méthode initiée par Mélenchon le bateleur s'est avérée une réussite. Les candidats n'ont eu de cesse de faire voler l'oseille dans des meetings à la Madona ! On est en pleine fiction, turlututu chapeau pointu, langues de belle-mère et serpentins. La politique est un sujet bien trop triste voyons. Les grands "sondeurs" qui ne sont que des multinationales du CAC 40 qui gagnent leur blé en gérant le marketing d'autres multinationales comme Danone afin qu'ils puissent vous vendre de la merde en yaourt parfumé à la rose, ont chapeauté cette campagne de pacotille. Chaque jour, chaque heure, ils balançaient les fameux sondages et c'est parti mon kiki ! Qui c'est le kiki de tous les kiki ?  De temps en temps, on faisait sonner le canon en diabolisant Marine Le Pen qui avait un peu trop tendance à la ramener avec son projet souverainiste anti-mondialiste, son retour au franc. La finale est bien telle que préconisée par les sondages largement relayés par les médias. 

ATT0005911

Deuxième tour, que se passe-t-il ? Les militants chauffés à blanc se jettent sur Marine Le Pen, ayant ordre de ramener le discours sur l'immigration qui est la plus belle fumisterie de ces élections ; l'immigration qui est aussi le fer de lance du capitalisme par qui est venu le malheur, il faut le dire ! Mais la machine est bien huilée et les militants heureux de se taper sur la tête ne cessent d'en redemander.  De leur côté, les candidats font croire que le vote Marine Le Pen était un vote de contestation et n'ont plus qu'un seul souci, aller à la pèche au vote Marine Le Pen. Les peaux de saucisson devant les yeux, ils refusent d'accepter que pour les nouveaux votants, il s'agit d'un vote d'adhésion à un programme anti- européen !  On est en plein déni, en plein délire, mais cela fonctionne. La mousse ne cesse de mousser ! On va bientôt se croire à Ibiza ! Les français ne voient plus rien, rien. Les cinq ans qu'ils viennent de passer, avec leur mémoire de poisson rouge, ils les ont oubliés. Les multinationales milliardaires, cerveaux des consommateurs, renchérissent. Les télés vous balancent des reportages truqués, dirigés. Le diable en rit encore ! Le ballet est bien orchestré. Tous dans le précipice, en chantant s'il vous plaît !

dessin_cartoon_dette_usa_6

Mais franchement, les peuples valent-ils qu'on les sauve ? Ne sont-ils pas définitivement lobotomisés, ramenés à l'état de tube digestif ?  Le rêve de Ford n'est-il pas réalisé ? Y-a-t-il un espoir de retour à l'intelligence ? Franchement, je commence à douter....

Les français qui ont dégusté pendant cinq ans sont gentiment en train de s'attacher un boulet à la cheville pour nous précipiter un peu plus vite dans le précipice, mais ils le font de gaieté de coeur, et pour se donner l'illusion d'être encore quelqu'un, ils jettent leur dernière force à combattre un ennemi qui n'existe pas, du vent. Pauvre Don Quichotte.

On ne demande pas de compte au président-sortant, on n'exige rien de celui qui va prendre sa place. Tout va bien, vous pouvez vous rendormir devant votre télé. Et de temps en temps, pour vous donner bonne conscience, allez jeter un peu de morve sur les électeurs FN, ça ne mange pas de pain vu que vous enfoncez des portes ouvertes ! Pendant que vous cherchez la paille dans l'oeil du voisin, la grosse poutre est en train de vous écraser les neurones !

Voilà. A bientôt. Dormez bien surtout. Ici

541612_255050034586939_164152583676685_556050_207663694_n18