vendredi 20 avril 2012

Dernière ligne droite, les indécis toujours à la recherche d'un programme utile...

Attente Oh, gouvernements bouffis dans votre citadelle, Vous pouvez nous berner à n'en jamais finir, Mais quand aura paru la première hirondelle, Vous n'empêcherez pas le printemps de venir ! Nicolas Descamino   Elections :    

vendredi 20 avril 2012

Des hommes et des femmes s'élèvent contre le monstre Monsanto. Nous devons les soutenir et les aider à éradiquer le mal.

Nos agriculteurs sont en train de mourir ! Tous contre MONSANTO ! Ne comptons pas sur un Sarko ou un Hollande pour nous débarrasser de cette chienlit. Nous devons mener un combat permanent afin d'éradiquer cette entreprise vendeuse de mort. Personnellement, je connais une famille de cultivateurs de fruits dont le fils 18 ans a contracté un cancer des poumons à force de respirer cette saloperie de pesticides. Je signale au passage que Sarko a autorisé en 2010 l'aspersion des pesticides par voie aérienne, ce qui avait été... [Lire la suite]
Posté par bichau à 14:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 20 avril 2012

nous avons pris le parti d'analyser les engagements écologiques des candidats à la présidence de la République française.

Elections présidentielles 2012 : quel candidat défend le mieux l'environnement ? Le palais de l'Elysée, siège de la Présidence de la République française Les élections présidentielles 2012 suscitent de nombreux débats d'idées mais aussi bien des déceptions, notamment sur les questions environnementales. C'est pourquoi, nous avons pris le parti d'analyser les engagements écologiques des candidats à la présidence de la République française. Et ce, uniquement via leur programme politique officiel. Nous vous livrons les résultats de... [Lire la suite]
vendredi 20 avril 2012

Pauvre démocratie, que ne fait-on pas en ton nom...

Pascale Clarke vs Marine Le Pen : la haine ! Pascale Clarke face à un membre de la famille Le Pen, c’est toujours un moment à part. La journaliste ne cache jamais très longtemps sa haine viscérale. Pascale Clarke, c’est un peu Nicolas Demorand au féminin... en pire !   Le 19 avril dans la Matinale de France Inter, la journaliste de service public militante-gauche-bobo-sectaire a tenu ses nerfs pendant quelques instants, avant de perdre les pédales... Le ton de sa voix a quelque chose d’irritant,... [Lire la suite]