"Je veux que les hommes sachent que la nature leur a donné des yeux pour contempler ses oeuvres et un cerveau capable de les comprendre."

« On ne peut rien apprendre aux gens. On peut seulement les aider à découvrir qu'ils possèdent déjà en eux tout ce qui est à apprendre. »

Galilée

47792306_p

La LIBELLULE.

Son vol léger traverse un rayon de soleil
Dans son corset Saphir, la Libellule fière
Se pare d'un reflet  chatoyant et vermeil
Et l'aile transparent agite la lumière !

Nicolas Descamino

libellule_verte_1

libellule_verte_2

Photos ci-dessus : ICI

photo_1323374722450_1_0
VISION

La terre étant hostile, au ciel je tends mes mains.
Mais il est parfois sourd aux plaintes des humains...
Néanmoins j'ai cru voir dans cette nuit sans voile
Le  clin d'oeil amical d'une petite éTOILE.

Nicolas Descamino

61978

Rossignol philomele Photo: Thierry Tancrez

Le Ténor

Le ROSSIGNOL lançait ses notes cristallines,
Puis, choisissant un son qu'il répète deux fois,
Il le file, léger dans des douceurs câlines
Avant de le gonfler de l'ampleur de sa voix.

Nicolas Descamino


21e665e6

LA CIGALE

Dans la forêt de pins parfumée et brûlante
Qui crépite au soleil sur les genêts fleuris
Où croule un sable d'or qui rend la marche lente.
La CIGALE s'épuise au chant cent fois repris.

Nicolas Descamino

cigale_des_montagnes_04

L' IRIS

C'est un bel IRIS de montagne
Qui fleurit très loin du passant
Et, méprisant de ce qui stagne,
Touche le ciel en se hissant.

Nicolas Descamino

iris_2

iris_3

Photos ci-dessus : ICI

divers_105

HELLO, FLEURISTE !


Fleuriste, vends moi cette rose :
Ma fiancée aime les fleurs
Et celle-ci semble être éclose
Juste à point pour unir nos coeurs.

Fleuriste, de ces violettes
Dépose un bouquet sur mon seuil.
Je suis malheureux...Vous qui l'êtes,
Apprenez moi le goût du deuil !

Fleuriste, cherche un Chrysanthème :
Je me meurs. Choisis en un beau
Et tu le porteras toi-même
Demain, au pied de mon tombeau.

Fleuriste, une Marguerite !
Et, puisque je ne suis pas mort,
Effeuillons là selon le rite
Pour savoir si l'on m'aime encor...

Nicolas Descamino

bouton_de_tulipe

bouton_danemone_bleue1

Photos ci-dessus : ICI

 

25300109

SONNET

L' EDELWEISS ETOILEE.


Sur les monts de SAVOIE ou le passant chemine,
Aux sommets des rochers tu pousses tous les ans;
Ces sites balayés par le souffle des vents
Peuvent servir d'abris à ta beauté divine.

Ta Robe est de velours, telle une blanche HERMINE.
J'admire tes contours de tout mon coeur ardent
Ainsi que cette étoile au fond du firmament
Qui dès le soir paraît et s'illumine.

Parmi les feux du jour, éclairant les saisons
Mon regard se remplit des vastes horizons...
Mais ta frêle corolle aux petits boutons beiges.

Sait régner à jamais sur les Pics enchantés.
Demeure inaccessible fragile fleur des neiges,
Et le porte Bonheur, méconnu des Cités.

Nicolas Descamino

 "Il n'y a pas d'erreur, pas de coïncidences. Tous les événements sont des bénédictions, qui nous sont données pour que nous apprenions. " Elizabeth Kübler-Ross