Nous sommes en pleine décadence, notre pays ; nos pays européens partent en miettes, il sont la proie du fascisme qui n’a plus de nom et qui pourtant le porte si bien.

 

Les Grecs pleurent non pas des grenades lacrymogènes, mais d’un réveil brutal devant ce que les monstres qui nous gouvernent osent faire maintenant au grand jour, ils ne se cachent même plus.

 

3643083869

Partie fine au 126 rue de l’université, l’heure de vérité à Lille !

C’est ainsi, le réveil sonne, on allume la radio, et se déverse le flot de ce qui doit être retenu par le bon peuple des auditeurs.

dsk_complot

Ainsi ce matin, l’actualité c’est l’audition du bon Dominique Strauss-Kahn à Lille, vous vous souvenez de Dominique, il y a moins d’un an, il était le candidat autoproclamé de la gauche, le champion des sondages, le Grand docteur Strauss-Kahn au chevet de la Grèce… « Un remède juste mais sévère »….

Le professeur, l’économiste de génie allait sauver la Grèce, l’Europe et l’euro…. Patatras ! La Grèce est au bord du gouffre, 150 000 fonctionnaire grecs sont licenciés, les salaires divisés par deux, les retraites réduites à rien, et le chômage connaît des sommets que nul n’avait imaginé.

contagiondette

Et bien l’actualité ce n’est pas le bilan de la politique de Dominique Strauss-Kahn, non l’actualité c’est l’audition du grand homme à la gendarmerie de Lille, dans une affaire aussi glauque que privée…Une affaire misérable où se mêlent argent, patrons, avocats, maquignons du BTP, et prostituées. Bref une affaire ordinaire de délinquance banale…. Aucun intérêt.

dessin_dsk_web_2

L’actualité, pouvait ce matin s’incarner dans le Mécanisme Européen de Stabilité… Cette règle imposée par Merkel à tout le peuple d’Europe que s’apprête à adopter l’Assemblée Nationale.

Cette règle qui prépare le nouveau traité européen.

C’est quoi le MES ?

Voilà une info qui aurait pu intéresser les auditeurs.

Trop compliqué… Pas vendeur… Ce qu’il faut retenir : C’est par ces mécanismes que l’on peut sauver les grecs et l’euro ! Un point c’est tout !

D’ailleurs l’actualité c’est le plan de sauvetage adopté par la troïka cette nuit !!!

Ouf !!! 140 milliards donnés aux grecs, voilà ce que nous racontent les radios.

Hé bien il s’agit d’un honteux mensonge, la vérité c’est que pas un seul euro, pas un seul de ces milliards n’ira en Grèce, pas plus qu’il n’ira au Portugal, en Espagne ou en Irlande.

La totalité de cette somme comme toutes les autres déjà allouées par la Troïka, ira directement dans les caisses des banques, des assurances, des fonds de pensions et de leurs actionnaires, pour rembourser les titres de dettes qu’ils possèdent et sur lesquels ils spéculent tous les jours… pour faire rire les moines… grecs et orthodoxes toujours pas imposés sur leur patrimoine colossal….

Mais en échange, ces sommes hallucinantes, 140 milliards d’euros !, versées à la finance, sont assorties de conditionnalités qui ne s’imposent pas aux banquiers, aux actionnaires aux moines hilares, non une stricte conditionnalité qui s’adresse aux peuples ! C’est à eux de payer, payer en diminuant leur retraites, en diminuant leurs salaires, en évitant de se soigner.

C’est ça le MES ! La généralisation des pratiques du FMI à l’union européenne… La victoire des théories du bon docteur Strauss-Kahn !

Ce que s’apprête à voter les députés français aujourd’hui c’est ce mécanisme barbare, qui à partir du premier mars 2013, conditionnera toute solidarité européenne à la potion libérale au service des banques et de la finance. Le TSCG de Sarkozy et Merkel !

Qui ne combat pas l’un accepte l’autre !

Voilà ce qu’est le MES, voilà quel est l’enjeu du jour ! L’actualité n’est pas à Lille, pas à Bruxelles, pas dans les rues d’Athènes où le peuple courageux nous montre pourtant la voie !

L’actualité est au palais Bourbon, 126 rue de l’université, où se joue l’avenir de la gauche !

Francois Hollande ne peut pas arriver devant les français en disant qu’il va renégocier le TSCG, et se couper les deux mains dès aujourd’hui en donnant pour consigne au groupe socialiste de s’abstenir à l’assemblée et au sénat !

Il existe une majorité de gauche au sénat et nous pouvons infliger à Sarkozy une Première défaite d’ampleur !

En laissant adopter cette ratification par leur abstention, les élus socialistes, se condamnent à l’impuissance, ce faisant, ils feront la démonstration que seul le Front de Gauche est capable d’impulser le sursaut nécessaire pour battre Sarkozy et mettre en œuvre une autre politique !

La partie fine est terminée c’est l’heure de vérité !

Auteur de l'article

Alain Bousquet

 

grece_dilem

“Plan d’aide” à la Grèce : tout faux…

 

Ce matin : alléluia…

 

  • La zone euro accouche péniblement d’un accord pour sauver la Grèce de la faillite (Les Echos) “Les ministres des Finances de la zone euro ont donné leur feu vert au plan d’aides de 130 milliards d’euros accordé à la Grèce. “
  • Accord historique pour un nouveau plan de sauvetage (Nouvel Obs) “L’Europe a donné son feu vert au déblocage d’une aide publique de 130 milliards d’euros “
  • Accord de la zone euro sur un plan de sauvetage de la Grèce (Le Monde) “Les pays de la zone euro se sont mis d’accord, mardi 21 février au matin, sur un nouveau plan de sauvetage sans précédent de la Grèce de 237 milliards d’euros”
  • Grèce : un nouveau plan de rigueur contre une aide de 237 milliards (Le Parisien) [Première version du titre : L'UE trouve un accord inespéré pour sauver la Grèce...]
  • Un plan record de 237 milliards d’euros au secours de la Grèce (Libération)
  • Grèce : l’Europe finalise un plan à plus de 350 milliards (Le Figaro)

 

Alors : 130 Md€ ? 237 Md€ ? 350 Md€ ?

 

Démontons ce bourrage de crâne…

Olivier Berruyer : Suite