Sarko m'a tuer.

Une bonne âme a déposé sous ma cheminée le livre “Sarko m’a tuer”, des deux journalistes du monde Gérard Davet et Fabrice Lhomme. Le premier a eu l’honneur d’être écouté par les sbires de Guéant (qui, même confondus, n’en ont évidemment tiré aucune conséquence, et sont restés en poste, plus insolents que jamais), le second, alors chez Mediapart, sortit et traita l’affaire Bettencourt (qui pour être précis devrait s’appeler affaire Bettencourt-Woerth-Sarkozy).

Le propos est d’interroger des personnes (près d’une trentaine) dont la carrière a été brisée par le pouvoir, et même l’abus de pouvoir du despote miniature qui nous gouverne pour quelques mois encore.

Ce livre est excellent, et révèle, même lorsque comme moi et la plupart des lecteurs de ce blog, on n’a plus la moindre illusion sur le personnage, la profondeur de la maladie de l’égo dont souffre notre Minuscule.

On le découvre plus petit, plus minable, plus misérable, plus teigneux à talonnettes que jamais. Rancunier au dernier stade, et utilisant toute l’étendue de son pouvoir pour écraser comme des merdes ceux qui se sont mis en travers de son chemin ou de celui de ses copains. Joe Dalton serait presque normal et sympathique en comparaison…

Nous sommes très clairement dans une Ripouxblique bananière, ou l’excité au sommet de l’État en détourne à son seul profit la police, le contre-espionnage, la justice… Sans oublier la presse, et notamment TF1 et le Figaro…

Je vous assure, on sort de la lecture de ce bouquin avec un goût de vomi dans la bouche, et on se prendrait presque à avoir envie de voter Flanby au second tour pour se débarrasser une fois pour toutes de ce moucheron maléfique, c’est dire…

Le chapitre le plus édifiant est celui consacré à Claire Thibout, la comptable des Bettencourt, qui, pour avoir osé insinuer que sa patronne avait pu remettre 150 000 euros en liquide à Woerth pour le compte de Sarkozy (ce qui est manifestement plus que plausible), fut traitée comme Mesrine ou Ben Laden (exécution en moins, mais s’il en avait eu le pouvoir…).

On pourrait bien sûr parler du préfet du Var, congédié pour n’avoir pas su résoudre les problèmes d’égouts des parents de Carla…

superno

Suite

374770_2611610446896_1154044186_32398402_542487177_n5381133_10150389571400547_671420546_8460358_1390376654_n1