L_Union_europeenne_se_fait_voir_chez_les_grecs_e3f29_47c88

Quelques commentaires, glanés de-ci de-là :

... Papandréou, je ne savais pas qui tu étais avant leur "crise" mais si tu as l’infime chance de me lire, fou donc toute cette Europe du fric en l’air et rends la parole à ton peuple… Perso je suis avec toi à fond les manettes  ! smiley Cela dit je suis certaine qu’ils vont te virer, mais bonne chance quand même !...

ijmk79qd
 

... Le nivellement par le bas pour le "petit peuple" tant en Europe qu’en France par les salaires , l’éducation , la santé.

Rien n’a changé depuis 1798 , nous avons juste l’impression d’être en démocratie mais qu’elle est notre pouvoir de dire non ?
Les rois se succèdent par le biais d’élections , la seule chose qui est changé c’est que le pouvoir ne se transmet par de père en fils mais de gauche à droite...
Vous vous trompez.
  • Le pouvoir ne se transmet pas de gauche à droite.
    Il s’est transmit de l’Eglise, vers la noblesse, puis aux très grands Bourgeois et
    francs màçons (1798).
    De nos jours le pouvoir se retrouve au main d’une olligarchie bancaire et militaro industrielle.
    Les politiques ne sont plus du tout les décideurs.
    De Gaulle fut probablement le dernier à conserver une marge de manoeuvre "acceptable"
    et encore....
    Nos bouffons de politiciens ne sont là que pour l’illusion de la démocratie.
    Ils se nourrissent sur "le tas" et transmettent toujours leur chaise à leur famille.
    Vous seriez surprit de voir les liens familliaux existants de nos jours entre les uns et les autres.
    Celà ne saute pas aux yeux, celà est volontairement occulté par les medias,
    déguisé sous des patronymes seulement apparement differents.
    Déguisé par des postes clefs qui ne se trouvent pas necessairement dans la politique
    telle que nous la voyons.
    Celà fait bien longtemps que l’economie dicte le politique et non l’inverse.
    Tous nos "candidats" sont adoubés, soutenus mediatiquement et financierement
    par LE POUVOIR bancaire et militaro industrielle.
    Ils sont quasiement tous descendants de parents, amis, famille,
    étroitement lièes depuis plusieurs generation à cette sphere militaire et financière.
    Ils sont quasiement tous francs maçons.(jusqu’à Melanchon.....)
    C’est à eux que nous laissons le soin d’écrire et de modifier la constitution.
    Constitution qui est censée garantir le droits du peuple face à ses propre institutions.
    Nos juges sont nommés par l’executif.

    DECLARATION DES DROITS DE L’HOMME ET DU CITOYENArticle 35. Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs...

    bourses_font_yo_yo_bilboquet_dessins_humoristiques_530833 

... Ils ont tous la même idée : nous faire payer la crise d’un système économique au bord de l’asphyxie. De la Grèce au Portugal, en passant par l’Italie, la France ou l’Allemagne ce sont les travailleurs qui doivent accepter l’austérité pour rembourser la dette des États. Pourtant la dette publique provient des exonérations et réformes fiscales qui ont bénéficié aux entreprises et aux plus riches. Elle est aussi le résultat de tous les plans de sauvetage des banquiers qui ont permis à ces derniers de spéculer de plus belle, y compris contre les États !...

Ils ont tous la même idée : nous faire payer la crise d’un système économique au bord de l’asphyxie. De la Grèce au Portugal, en passant par l’Italie, la France ou l’Allemagne ce sont les travailleurs qui doivent accepter l’austérité pour rembourser la dette des États. Pourtant la dette publique provient des exonérations et réformes fiscales qui ont bénéficié aux entreprises et aux plus riches. Elle est aussi le résultat de tous les plans de sauvetage des banquiers qui ont permis à ces derniers de spéculer de plus belle, y compris contre les États !

58267766 

... La BCE a prêté de l’argent à 2% aux banques des pays endettées en Europe ,et ce sont les banques privées de ces pays,les banques privées françaises, allemandes etc,qui ont prêtées ensuite cet argent à l’Espagne (6%) au Portugal (8%) à l’Irlande (11%) à des taux usuraires et qui spéculent sur les marchés ,donc ce que pourrait faire les états eux m^me ce sont les banques qui le font et par la même qui s’enrichissent sur le dos des états .la BCE fabrique de la monnaie mais pour donner aux banques qui nous saignent derrière , si ça ce n’est pas débile expliquez moi alors .................je ne suis pas économiste mais je trouve cette méthode bien discutable . Ne parlons pas de dévaluation puisque la monnaie est déjà crée donc que l’on donne aux banques ou aux états aucune différence ,enfin si ,la dette augmente avec délectation et nos dirigeants sabrent nos acquis sociaux , grande esbroufe que cette façon de faire...

 7a50716a

Grèce : Effet Papillon ? Et le peuple se prononcera

Le peuple grec refusera sans doute le plan de sauvetage de l'Europ.

Ce plan de sauvetage accouché au forceps engage la Grèce dans un chemin de réhabilitation financière peut-être mais de perte de souveraineté sans doute.

Même si la perspective de ce référendum provoque la panique des chefs d'état européens et fait chuter les bourses, c'est une excellente nouvelle :

Pour l'Histoire, pour les peuples et pour la démocratie.

Rien n'est si évident.

Ainsi, le titre "Grèce : "irresponsable" ou "courageux" ?  de europe1.fr exprime-t-il bien cette ambivalence.

Même si Lepen fait partie de ceux qui se réjouissent (Mélenchon aussi), on ne va pas se priver de ne pas partager d'emblée la panique des accoucheurs européens.

La Grèce, une nation symbole eu sein de l'Europe

L'Europe est entrée dans une spirale infernale, allant de plan de sauvetage en plan de sauvetage.

Et voilà qu'alors que le bébé-plan vient de naître, l'inconscient du peuple grecque se manifeste au travers de cette initiative du premier ministre Papandréou qui sait qu'il Ne peut pas prendre seul la responsabilité Historique qui se présente à lui. Il sait que le peuple grecque doit être associé à cette décision majeure. De quel droit certains décrètent-ils que le peuple n'est pas à même de décider ?

Où est le sens de la démocratie ? Ne signifie-t-elle pas que ce sont les peuples qui se déterminent ?

Mais d'un coup, lors d'un virage dangereux, on décide d'infantiliser le peuple et décider qu'il n'est pas assez mâture pour se prononcer dans le "bon" sens ? Le bon sens au sens cartésien ou au sens des accoucheurs ?

Et si l'Europe était moribonde ?

De quoi avons-nous peur, au fond ?

Où allons-nous ?

Allons-nous continuer de laisser les agences de notation régir notre avenir ?

Allons-nous laisser les Dieux Dow Jones, Cac40 et Nikkei de l'Olympe érigé par les bourses mondiales nous souffler leurs ouragans dans la figure selon l'humeur du matin ?

Et si l'Inconnu que s'offrira la Grèce après son référendum valait mieux que l'avenir prévisible et noir que nous proposent nos accoucheurs du dimanche, qui se sont spécialisés dans le forceps et le bricolage nocturne des avenirs de leurs peuples ?

La Grèce est la Nation symbole de l'Europe depuis des siècles, et c'est elle qui donnera le La du futur de cette Europe. Son Histoire est émaillée de Grands Faits Symboliques. Des leçons pour nous.

Faisons confiance au bon sens des peuples.

 b411ab97