" V(o)is sur ton chemin..."

 Il faut du temps parfois, pour trouver son chemin, on n'a pas tous la même vitesse de progression...

Certains sont comme les oiseaux, ils savent d'instinct s'orienter sans carte ni boussole, et sont résistants aux longs trajets. Ils ont conscience du chemin à parcourir parce qu'il savent quels buts ils veulent atteindre.
D'autres, moins familiers de la rose des vents, louvoient et s'égarent à la recherche de balises repères, qu'ils ne savent pas nécessairement reconnaitre quand elles s'offrent à leur vue, et entretiennent  affectueusement leurs rêves...
D'autres encore se laissent balotter au gré des vents et de leurs caprices, et font avec les intempéries de la vie, sans jamais se poser vraiment la question ni du but ni du chemin, juste... ils avancent avec chance ou malchance selon la météo des circonstances...

Cependant la question reste entière : est-ce le but ou le chemin qui importe au bout du compte ?...

Le but n'est peut-être après tout qu'une direction, un cap à suivre pour ne pas se sentir inutile et désemparé, et non une fin en soi, parce qu'une fois le but atteint, le chemin de la vie ne s'arrête pas... Et à ce moment-là, que reste-t-il ?...

Sur le blog de mon amie Laurence :laurencewitko

dentelles_montmirail_12