Affaire Lagarde: un silence assourdissant

Je me permets de relayer cet article de Marianne, qui est également frappé de cécité quant à Mme Lagarde. Dire que la présidente du FMI est une métastase du système de corruption organisé par le biais des officines de pouvoir que sont les « think tank » ou laboratoires d’idées serait le service minimum.(1)
Il est des plus amusants qu’un journal prétendument informé et impartial, voire scandalisé par ses confrères, puisse consacrer un article sur le sujet du scandale du lyonnais sans évoquer le picaresque « Dédé la sardine »(2). Pire encore, le scandale de la Société générale, quand un confrère financier de Mme Lagarde, travaillant dans le même think tank, avait le nez de vendre toutes ses actions Société générale juste avant le Krach Kerviel (3), douze jours avant le clash du 21 janvier 2008 ! Si j’ai bonne mémoire, c’est à partir des alertes que j’ai posé avant cette affaire sur un site bien connu concernant cette même banque qu’elle a commencé à curieusement censurer toutes les informations que je donnais sur ses forums.  Il est généralement très rare qu’un membre important du conseil d’administration d’une banque vende LA TOTALITÉ de ses avoirs en une fois, ainsi que ceux qu’il détient indirectement (4)
Rassurez-vous, rien de neuf sous la planète, que vous soyez riches ou pauvres, jugements de cours vous rendront blanc ou noir, et c’est très discrètement et dans un silence assourdissant que Mr Day a été blanchi (5).
Les carnets de Christine regorgent de conflits d’intérêts, juste par délectation jubilatoire,je vous en offre un dernier:
viewtopic.php?f=5&t=5368&p=36013&hilit=robert+day#p36013

Et je laisse la place a la presse et aux journalistes d’investigation « libre » et à la plume un peu courte. Marianne.

Par DENISSTO Source: http://denissto.eu/forumv