Fukushima censuré sur internet: Situation désespérée PDF Imprimer Envoyer
 

Les experts estiment que la situation de la centrale de Fukushima est désespérée. Ils pensent qu’il aurait fallu depuis longtemps construire une enceinte souterraine autour de la centrale afin de protéger les nappes phréatiques du corium et des sols contaminés, mais c’est manifestement bien trop tard. Plusieurs indicateurs suggèrent que le corium est déjà bel et bien en contact avec l’eau souterraine - Le gouvernement Japonais vient de promulguer une loi qui censurera sur Internet les mauvaises nouvelles provenant de Fukushima.

Les autorités japonaises face à la colère des habitants de Fukushima :
(ou plutôt: "les habitants face à l'incurie des Zotorités"...)

 
"Les habitants de Fukushima ont-ils le droit de vivre en bonne santé ?"
 "Les niveaux de radiations admissibles sont-ils différents à Fukushima que dans les autres Préfectures ?"
 "Voulez-vous faire analyser ces échantillons d'urine ?"

Réponses du Directeur de la Cellule Locale de Crise d'Urgence Nucléaire":
       
 
 
radioactivecompost2

 

"Du compost radioactif déjà répandu largement

D'une publication du gouvernement préfectoral d'Akita le 25 juillet :

Un habitant de la préfecture d'Akita a alerté les autorités après avoir mesuré un haut niveau de radioactivité sur un sac de compost de feuilles acheté dans une jardinerie locale avec son dosimètre portatif.
Les autorités ont testé le contenu du sac et il y avait 11.000 becquerels/kg de césium."