" Toute notre vie, on attend une grande cause pour se lever, et on passe sa vie accroupi, à croupir ".

Les Amérindiens de Guyane : Et si on ouvrait les cages aux "sauvages" ?

Guyane française : Un autre suicide Amérindien vient de se produire à Antekum-Pata à 14h aujourd'hui (dimanche 20 mars 2011) à coup de fusil. Il s'agit d'un père de famille de 5 enfants. Celui-ci avait déjà perdu un fils au mois de janvier 2011 de la même façon. (Source : Ti'iwan Couchili sur Facebook) (lire aussi là)


Bonsoir à vous !

Avec mon tempéramment toujours aussi caustique, narquois et goguenard, j'ai envie de m'interroger ce soir sur un sujet "brûlant" : Depuis quand ne sommes-nous pas allé au Zoo pour voir des "sauvages" ? Depuis un petit moment sans doute !

Alors un conseil, il faut vous dépêcher d'aller voir les "bons sauvages", car cela ne va pas durer vu les suicides à répétition de ces Peuples Premiers !

Enfant Amérindien de Guyane extrait de l'excellent livre pédagogique "Kayodé"  © Patrice Olivier



Et comme je suis sympa, je vous refile deux ou trois tuyaux pour en voir :

Pour le moment on peut encore les regarder :

Au Jardin d'Acclimatation pour l'Année des Outre-Mer ! Il y aura même quatre Amérindiens de Guyane (Lire ici !) qui, au nom de la France, représenteront les "colonies d'Amazonie" et vous diront même être les représentants officiels de leurs Peuples, bien que sur place, là-bas, très loin de Paris, à 8500 km de la capitale des Gaulois, la population Amérindienne (Lire ici !) ainsi que de nombreux élus guyanais (Lire ici !) se soient désolidarisés de ces "bons sauvages" républicains ! C'est donc qu'il y a bien encore dans cette République (bananière ?) de "bons et loyaux sauvages" à montrer, même si elle a eu quelques difficultés pour les recruter… Ah ! Les temps sont durs mon pauvre Monsieur et l'on ne recrute plus comme l'on voudrait de "bons et loyaux sauvages républicains" ! Mais l'attrait d'un voyage dans l'Hexagone tous frais payés, c'est quand même tentant et au diable l'intégrité, vive la République… La corruption a encore de beaux jours devant elle… Même en France !

Mais alors un conseil quand même mes chers amis internautes, il faut vous dépêcher d'aller voir ces "bons sauvages", car cela ne va pas durer longtemps…

Car après eux, cela va être très très difficile d'aller en voir d'autres !

C'est un fait du temps, sans doute et il faudra s'y habituer, car il y a maintenant, tous les Amérindiens de Guyane qui désirent se libérer de leurs cages ! C'est quand même invraisemblable ! Tous les six derniers Peuples Amérindiens de Guyane veulent être libres ! Ben zut alors ! C'est énorme ! Enfin quand je dis énorme, n'exagérons pas trop ! Ils ne sont plus que 6.000 ! C'est quand même pas catastrophique ni insurmontable à résoudre et encore moins la mer à boire. Il fut un temps pas si éloigné, quand les Occidentaux débarquèrent, où ils étaient 30.000 individus solides et fiers d'être des Peuples Amérindiens (il y a 400 ans). Et c'est bien connu, on ne fait pas la "Révolution" (cette hantise de tous les pouvoirs !) avec 6.000 "sauvages" armés de plumes et de flèches. Qui plus est, des presque dégueunillés, pratiquement mendiants et soulards comme c'est pas possible (Lire ici !) qui sont analphabètes dans des proportions qui n'ont rien à rougir de nos ancêtres Gaulois qui ne comprenaient rien au latin…
Il n'y a donc pas grand chose à craindre de ce côté là et d'ailleurs l'administration française s'en charge… afin d'éviter à avoir trop d'élites universitaires et têtes pensantes bien faites et instruites dans ces Peuples Amérindiens de Guyane (Lire ici) qui puissent un jour ou l'autre oser revendiquer quoique ce soit sur cette immense territoire de Guyane qui leur appartenait depuis des millénaires.

Non mais ça va oui ? On a déjà assez de problèmes avec tous ces peuples du Sud de la Méditerranée qui veulent s'émanciper. Il ne faudrait quand même pas que nos "bons sauvages" s'y mettent eux aussi… Non mais franchement où irions-nous si les peuples qui composent la France des "colonies" revendiquent le droit d'être libre… en cette année française de l'Outre-mer ! Un comble ! Et comment ferait-on pour s'envoyer en l'air si l'on n'avait plus nos bases de Kourou où vivaient ces "bons sauvages" il y a quelques siècles… Il suffit ! Qu'on les fasse taire un point c'est tout. N'en parlons plus. Le sujet est clos.

C'est à voir justement… Car mon flair me dit que cela pourrait changer sous peu…

Ah ! Comme c'est énervant tout ça ! Moi qui voulait voir de "bons sauvages" et qui loupera le cirque du Jardin d'acclimatation parisien, je ne pourrais peut-être même plus en voir car ils veulent revendiquer leur "liberté" et leur droit à choisir leur destin. (Lire ici !) Comme c'est gonflant vraiment !

Avouez que c'est quand même pas de chance ! C'est justement le moment que choisissent les Peuples Améridiens d'Amazonie de Guyane française pour demander qu'on les "libèrent" de leurs cages dans lesquelles la République française les avait enfermé depuis septembre 1970 quand ce pays avait décrété une "Zone d'exclusion" spécialement aménagée pour nos "bons sauvages" (lire ici !) pour ne pas attraper nos maladies comme la vache folle, la grippe machin-chose, le cancer atomisé-déionisé, et tout un tas de truc pas très "cathodique" non plus, etc. Laquelle zone d'exclusion interdit a toute personne non autorisée d'accéder à un peu plus du tiers de la Guyane Sud. (Lire ici ! la positions de 3 représentants Amérindiens qui osent revendiquer pour leurs Peuples le droit de sortir de la zone.) Ah ! Comme ce monde est compliqué ! Un tiers de la Guyane, ça faisait riche comme zoo humain ! C'était class ! Voilà qu'ils veulent en sortir ! C'est à ni rien comprendre… Et on va les mettre où maintenant ? Et si on les envoyait dans la zone polluée de la centrale japonaise de Fukushima ? On aurait peut-être enfin la paix ? (Non, là je m'égare, ça doit pas être la bonne piste, il faut que je rebousse chemin et leur propose autre chose de moins voyant sur une piste moins glissante ! Les Boat-people du Viet-Nam que l'on avait transplanté en Guyane, ça avait déjà fait pas mal de vague à l'époque -dans les années 1980-, n'en rajoutons pas trop en matière de stunami -pardon ! déplacement - des populations en ce moment…)

(il n'y a pas que l'orpaillage clandestin de nuisible ! lire ici ! )


Remarquez, entre nous, je peux bien vous le dire, si on ne pouvait plus voir ces "bons sauvages" qui survivent encore dans la zone d'exclusion, je sais qu'il y en a un certain nombre qui eux ne s'embarrassent pas de toutes ces lois pour croiser sur leurs chemins nos "bons sauvages". En effet, figurez-vous que depuis des décennnies -et cela va en empirant-, les chercheurs d'or n'attendent pas l'autorisation des pouvoirs publics pour s'aventurer sur le territoire interdit des Amérindiens pour piller leur territoire et tout saccager… On compterait entre 30.000 et 50.000 chercheurs d'or clandestins en Guyane. Et ne mentionnons même pas les chercheurs d'or autorisés "officiels" qui eux, en toute légalité, s'enrichissent (Lire ici !)  sur le dos du contribuable Français qui n'en sait évidemment rien (Lire ici !) et paie des impôts pour que les chercheurs d'or puissent se monter leurs sociétés du pillage guyanais. Il faut bien renplir les caisses de l'Etat d'une façon ou d'une autre me direz-vous… Enorme je vous dis ! Enorme !

 

Ce tract, crée par les habitants de Kayodé avec l'aide de l'instituteur et de l'association Solidarité-Guyane
est destiné aux garimperos, puisqu'il faut faire le travail de l'Etat Français ...


Tiens et si je faisais une pétition pour qu'on nous rendent "nos bons sauvages" avant que tous ces prédateurs ne les fassent disparaître ? Tiens ! Ça c'est une idée. "Laissez-nous "nos bons sauvages" derrière leurs barrières administratives en tout genre !" On veut encore pouvoir les regarder et leur donner des os quand on ira au zoo de Guyane pendant nos vacances…

Mais au fait, j'ai une question toute "bête" qui me vient à l'idée !

Et si les "bons sauvages" en fait c'était nous ?

Enfant Amérindien du Brésil © Jabiru Prod.




Et si les Amérindiens de Guyane avait eux aussi la juste revendication de vouloir voir leurs "bons sauvages" venus d'ailleurs et qu'il soit légitime qu'ils demandent maintenant à ce qu'on leurs ouvrent les cages (administratives) qu'on leur a imposé depuis 1970 pour la zone d'exclusion (mais en fait depuis bien plus longtemps pour le droit à vivre librement en humains libres et épanouis comme lorsque nous les avons découverts il y a 400 ans ?).

Car ils ont raison en fait, les "bons sauvages", c'est très probablement nous ! Et il est légitime qu'ils aient le désir de nous rencontrer pour nous toucher, nous palper, nous voir manger des os de poulet iradiés, nous voir parler dans notre langue française ridicule et hypercompliquée comme nos pensées très confuses, de rigoler de notre accoûtrement stupide et de nos galons étoilés insignifiants alors qu'eux vivent sous les milliers d'étoiles qui éclairent leurs rêves et conduisent leur futur.

Oui ! Je comprends soudainement : "Il faut qu'on leur ouvrent les cages pour qu'ils viennent s'intoxiquer avec nos goût du "Bling bling" et du superficiel…" pour qu'ils puissent se sauver d'horreur un jour, affolés par nos comportements de prédateurs de grand seigneurs ayant toujours la bonne parole de la vérité (au goût de poison amer !)…

Et qu'ils décident alors d'arrêter de se suicider en masse comme ils le font en ce moment (lire ici) pour enfin reconstruire leur vie équilibrée et communautaire comme avant notre venue "aux Indes Américaines" ! Ça au moins, ce serait ce que l'on pourrait leur offrir de plus positif ! Qu'on leur foute la paix en les laissant vivre comme ils veulent et non comme nous voudrions qu'ils vivent !

Ouvrons-leurs donc les cages !

Oh ! lui ! Ça va pas non ! Il veut libérer les Amérindiens ! Non mais t'es malade ou quoi ? Et suppose qu'on leur rendent leur liberté, tu as réfléchi au fait que les autres peuples de la France pourraient eux aussi avoir l'idée de redresser la tête et de demander à leur tour leur liberté ! Tu y as pensé ? Non mais t'es vraiment fou à lier toi alors ! Et comment ferait le pouvoir pour ordonner ensuite aux peuples de : "Travailler plus pour gagner moins" si tous les peuples décidaient d'être libres et de vivre pleinement leur vie à leur rythme pour mieux s'épanouir et se moquer de nos institutions républicaines ? Non mais tu y as pensé ? Espèce d'inconscient !
A pauvre fou, on va présenter ta tête sur un plateau à ceux qui gouvernent pour que tu ne viennes pas nous déranger dans nos petites combines d'exploiteurs institutionnalisées… républicaines et démocratiques !

Au secours, ce type Amérindeuropéen est fou à lier ! Il veut aider les Amérindiens à se libérer de nos chaines…

Des milliers d'Amérindiens ont été réduits à l'esclavage et tués lors du boom du caoutchouc. ©W Hardenburg




Votre serviteur Amérindeuropéen guyanais de service !
Pierre Sarramagnan-Souchier, le 20 mars 2011.



Sujet lié :
Anniversaires : Un rapport révélant les atrocités commises sur les Indiens d'Amazonie fête ses 100 ans !


Les 1500 derniers Amérindiens Wayana et Teko de Guyane remercient les 10.000 premiers signataires !

Site du groupe dédié du Post.fr : http://www.lepost.fr/groupe/les-amerindiens-wayana/


© Oka.Mag’


Un site à visiter si vous vous intéressez aux derniers Amérindiens de Guyane :
http://wayana.new.fr/
est le sité dédié à une pétition présidentielle pour “Sauver les 1500 derniers Amérindiens Wayana et Teko de Guyane française", mis en place à l'initiative d'associations, de militants et de députés européens. Ce site a déjà recueilli à ce jour, plus de dix mille signatures de citoyens du monde entier.

Par : biere2011