1194940264

L’effet d’une pleine lune exceptionnelle

Certains observateurs s’attendent à une recrudescence de catastrophes dans les semaines à venir. La cause suggérée : la pleine lune du samedi 19 mars, qui sera la plus spectaculaire depuis 20 ans. Précisément elle sera au plus proche de la terre soit à 356.577 kilomètres. Au plus éloigné elle est à 406.700 km. Par rapport à l’éloignement maximal elle aura une différence de taille visible de 14% et une une luminosité augmentée de 30%.

Son orbite n’est pas régulière et le rapprochement de 1/6 de distance n’est pas anodin. Les effets d’attraction des masses sont capables de faire réagir les liquides et l’on s’attend à des marées plus amples. Mais, dans une certaine mesure, l’attraction lunaire pourrait aussi faire bouger l’écorce terrestre qui repose sur un manteau en mouvement, et exacerber des tensions des plaques tectoniques.

Faut-il s’attendre à des tremblements de terre ? A un surcroît de catastrophes naturelles ? Le site Maxiscience donne quelques précisions :

super_moon_full_pleine_lune

« Les dernières "super pleine Lune" de 1955, 1974 et 1992 ont été suivies de nombreux événements climatiques meurtriers pour des milliers de personnes. Par exemple, le cyclone Tracy qui, en 1974, a dévasté la ville australienne de Darwin. Par ailleurs, certains observateurs soupçonnent le tsunami qui s’est produit en 2004 au lendemain de Noël et le séisme de magnitude 9 sur l’échelle de Richter enregistré en Indonésie en janvier 2005, d’être liés à l’activité de la Lune, qui se rapprochait. »

On se souvient peut-être d’événements spécifiques survenus à la suite de super pleines lunes. Mais il y a eu d’autres catastrophes qui n’étaient pas liés à ce phénomène de rapprochement de la Lune. Les statistiques ne confirmeraient d’ailleurs pas cette crainte :

pleinelune5--perigee.jpg« Cependant plusieurs scientifiques estiment que cette vision des choses est fausse, que le danger est surestimé. Il n’y a à ce jour aucune preuve qu’une catastrophe suivra cette nouvelle pleine Lune spectaculaire, qu’il s’agisse de séismes, de tsunamis ou d’éruptions volcaniques. »

Les humains étant devenus plus sensibles aux catastrophes naturelles, ou plus à l’écoute de ce genre d’événement, et comme les prophètes des catastrophes environnementales nous en prédisent de plus en plus, des phénomènes normaux ayant toujours eu lieu prennent aujourd’hui une signification plus dramatique et anxiogène.

Une chose est certaine : la Lune devrait paraître nettement plus brillante samedi soir 19 (heure de la PL : 18h11). Sa plus forte luminosité pourrait se faire ressentir dès vendredi et jusqu’à dimanche, si le ciel est dégagé.

On sait que la lune nous montre toujours le même visage. Mais que sait-on de sa face cachée ? A découvrir ici.


Hubble Space Telescope (sur fond de Dark side Of... par mysterious_secrets