« Quand la populace se mêle de raisonner, tout est perdu. »

Voltaire

Libye, Egypte, Tunisie: Puissants Révélateurs de l’Ignominie Occidentale

Il n’y a qu’à voir l’actualité pour comprendre enfin, l’envers du décor. Pourtant pas de wikileaks à l’horizon, uniquement des journalistes « classiques » faisant leur travail.
Si vous regardez consciencieusement le JT ou les journaux papiers officiels, il semble facile de croire que les USA et l’Europe demeurent les gentils du monde. Les USA sont les gendarmes, l’Europe la bonne conscience.
Les USA le père fouettard, l’Europe la tendre mère, sachant manier la sagesse comme la rigueur.
Pour celles et ceux qui ne le sauraient pas encore, il n’en est rien, strictement rien. Rien n’est blanc, rien n’est noir dans la géopolitique mondiale. Tout est en nuances de gris.

Publiquement, médiatiquement, officiellement, la France plus que d’autres pays a collaboré avec des dictatures comme celle de Moubarak ou de Ben Ali croyant trouver en eux, des garants de la paix dans une zone tumultueuse. « plus que d’autres pays » car la France était ainsi le premier partenaire économique étranger avec la Tunisie.
La RealPolitik disait: « Mieux vaut un dictateur, plutôt que le chaos ». Il n’y a qu’à voir l’Irak de Saddam Hussein… sans Saddam. Ce fameux choix entre la Peste et le Choléra qui vous fait douter jusqu’à la dernière seconde avant de tendre la main. Le monde a pu voir ce que la destitution par la force d’un despote a pu créer: la 2ème guerre du golfe a fait plus de morts civils irakiens que ne l’a fait tout le régime du Raïs. Ce dernier avait su par son autorité impitoyable faire taire les dissensions entre chiites et sunnites, entre tribus rivales, entre minorités religieuses et musulmans.
Maintenant qu’il n’est plus là, chaque jour voit son cortège de bombes…et de victimes, dans l’indifférence occidentale générale.

Tunisie, Egypte, Libye: même topo!
Je vous offre la stabilité économique, la paix nationale(notamment avec Israël). Je vous offre une main d’œuvre bon marché pour votre BTP, flexible pour vos services publics de santé ou qualifiée pour vos SSII tout en régulant l’émigration.
En échange, vous m’offrez vos capitaux générateurs d’emplois et de commissions, vous me garantissez votre amitié diplomatique comme votre savoir-faire technologique policier et militaire, histoire de garantir votre investissement. Le tout en brandissant la dictature comme rempart au terrorisme…
Donnant-donnant. Gagnant-gagnant comme dirait la folle du Poitou.
Un joli deal qui aurait donc pu fonctionner des siècles mais c’était sans compter un seul paramètre, omis mais par les puissances étrangères comme les dictateurs: le peuple.
Ce grain de sable qui fait dérailler toute la machinerie. La corruption et les lois liberticides peuvent être acceptées…tant qu’il y a du travail pour la majorité.
Mais la crise mondiale aidant – merci à ces pourris de traders et de financiers sans foi ni loi -la hausse du prix des matières premières conjuguée au chômage ont pris le pas sur tout le reste.
Trop, c’est trop. La goutte d’eau dans l’océan de misères.

Et l’Occident dans tout ça?
Grâce à ce fléau qu’est internet – pas étonnant que Kaddahfi coupe le précieux jus – nous en apprenons de belles sur la bonne conscience du monde. Voici un petit florilège purement vomitif:
- « les chars des troupes de Kadhafi qui font feu dans les quartiers résidentiels, laissant derrière eux des scènes de carnages. » via leParisien.fr
- Le déploiement immédiat d’une opération frontex pour empêcher les libyens, les égyptiens ou tunisiens de se réfugier dans des pays moins hostiles via Libé.fr
Au lieu de tendre la main, et d’appliquer les différentes conventions internationales sur les réfugiés politiques, nous empêchons militairement ou policièrement ces réfugiés de bénéficier leur droit le plus inaliénable: assurer leur survie. La cerise sur le gâteau de l’ignominie: après avoir vendu des armes à leur ennemi intime, nous empêchons ces peuples de fuir.
Au lieu de demander un mandat de l’ONU pour interdire le ciel aérien aux avions libyens, et réparer un peu notre bévue diplomatique et géostratégique, il aura fallu près de 2 semaines pour envoyer des avions humanitaires et des navires d’assistance.
Et de découvrir même, selon Owni.fr, qu’au mépris de l’embargo mondial sur les armes achevé en octobre 2004, la France via la société Thalès a cherché à fournir des matériels de guerre à Tripoli longtemps avant cette décision, en 1999.
Non contente d’avoir fourni officiellement de jolis Mirage 2000 rénovés à Kaddhafi qui au final servent à bombarder la population libyenne, la France (pas uniquement la Sarkozienne) peut s’enorgueillir d’avoir aidé légalement comme illégalement les pires dictateurs de la planète.
Comme le rappelait Michel Monpontet dans son dernier « Mon oeil », faisant fi des derniers scandales, nos CRS protègent encore les biens acquis illégalement par le fils Bongo, bien « menacés » par les associations des droits de l’homme et d’opposition.
Preuve que Nicolas et consors n’ont rien compris. Patrick Ollier comme MAM se vantant même, avec le dernier des culots, d’avoir servi leur pays. Ou comment confondre l’intérêt des marchands de canons (Dassault, Thalès, Giat-Industries…) et l’intérêt des peuples...

Source :cpolitic

L_alibido_de_Kadhafi