mardi 7 décembre 2010

A cause de cela, je te le déclare, ses péchés qui sont nombreux lui sont pardonnés, parce qu'elle a beaucoup aimé,

Marie-Madeleine : Pietro Perugino Un des pharisiens pria Jésus de venir manger chez lui. Jésus, étant donc entré dans la maison du pharisien, se mit à table. Or une femme de la ville, qui était de mauvaise vie, ayant appris qu'il était à table dans la maison de ce pharisien, apporta un vase d'albâtre rempli de parfum. Elle se plaça derrière lui, en pleurant; et, se tenant à ses pieds, elle se mit à les arroser de ses larmes et à les essuyer avec ses cheveux; elle lui baisait les pieds et les oignait avec le parfum. Voyant cela, le... [Lire la suite]
Posté par bichau à 12:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 7 décembre 2010

Un paysage si bien caché et dans un nuage le cher visage de mon passé, un souvenir qui me poursuit sans cesse...

" Baisers volés ", en souvenir de Claude Jade et Delphine Seyrig, parties toutes deux à l'âge de 58 ans...   Ce soir Le vent qui frappe à ma porte Me parle des amours mortes Devant le feu qui s'éteint Ce soir C'est une chanson d'automne Dans la maison qui frissonne Et je pense aux jours lointains Que reste-t-il de nos amours Que reste-t-il de ces beaux jours Une photo, vieille photo De ma jeunesse Que reste-t-il des billets doux Des mois d'avril, des rendez-vous Un souvenir qui me poursuit Sans cesse Bonheur fané,... [Lire la suite]