mardi 26 octobre 2010

Quelqu'un qui se serait fait pirater sa carte bleue aurait-il déjà eu ce genre de curiosité, des débits mais aussi des crédits ?

Qui peut me conseiller ? Il y a un mois jour pour jour, ma conseillère bancaire m'appelle pour me signaler qu'il y a des mouvements de carte bancaire suspects sur mon compte depuis le week-end précédent. Je regarde mon compte et, effectivement de nombreux débits pour des sites de voyage ou pour le compte de téléphonie mobile sont à mon passif. Mais voilà, il y a aussi de toutes petites sommes, 15, 10.50 ou 30 euros et quelques belles sommes à mon crédit... Lorsque je vais rejoindre ma banquière, devant mon incrédulité, elle me dit... [Lire la suite]
Posté par bichau à 14:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 26 octobre 2010

Chaque jour, Dieu nous donne, avec le soleil, un moment où il semble possible de changer tout ce qui nous rend malheureux.

Il faut prendre des risques, disait-il. Nous ne comprendrons vraiment le miracle de la vie que lorsque nous laissons arriver l'inattendu. Chaque jour, Dieu nous donne, avec le soleil, un moment où il semble possible de changer tout ce qui nous rend malheureux. Chaque jour, nous feignons de ne pas nous rendre compte que ce moment existe, nous faisons semblant de croire qu'aujourd'hui est semblable à hier et sera semblable à demain. Mais l'être qui fait attention au jour qu'il est en train de vivre découvre l'instant magique.... [Lire la suite]
Posté par bichau à 13:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 26 octobre 2010

comment ne pas demander la pure et simple suppression du Sénat?

Sénat: Les superprivilégiés de la République [Traduction] Il n’y a rien de plus insupportable que les injustices, les inégalités, les avantages à certaines communautés de privilégiés en temps normal. Il est d’autant plus inacceptable et inaccepté lors qu’une telle crise économique accable le pays. Ajoutez y le côté « donneurs de leçons » et « planqués » pour que les privilèges de nos parlementaires deviennent inadmissibles de nos jours. Finissons le tableau par le côté « inefficace » voire « inutile » pour demander l’arrêt complet... [Lire la suite]