mardi 13 avril 2010

EMI d'enfants : guides de lumière.

  Dans son dernier livre le Dr Elisabeth Kubler-Ross parle tout particulièrement des enfants atteints de maladies incurables : " Ces jeunes enfants, écrit-elle, savent ce qui les attends après la vie. Ceux qui s'apprêtent à mourir, au lieu d'avoir peur et de combattre, nous donnent des leçons sur la manière de vivre. Voici le récit des derniers instants d'un enfant mourant, témoignage qui est loin d'être exceptionnel : une infirmière demandait à un enfant de sept ans, leucémique, comment il voyait le paradis. C'est comme si... [Lire la suite]
Posté par bichau à 10:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 12 avril 2010

Cayce possédait une jeunesse d'esprit, une fraîcheur d'âme qui paraissait incompatible avec le mysticisme.

A part la lecture de la Bible, la pêche et le jardinage demeuraient ses seuls délassements. Il aimait aussi s'asseoir, des heures durant, sur un banc de pierre adossé à sa maison et contempler le lac aux eaux limpides. Dès qu'il pêchait, des enfants venaient près de lui et il leur racontait des histoires, car il avait gardé la fraîcheur d'âme et la fantaisie de l'enfance. Il allait pêcher sous la pluie, le vent ou la neige, car c'était l'unique endroit où il trouvait un refuge contre lui-même. Par les journées les plus maussades,... [Lire la suite]
Posté par bichau à 09:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
samedi 10 avril 2010

Ce qu'on pressent d'une chose est bien plus éprouvant que la chose elle-même.

Il nous faut naître deux fois pour vivre un peu, ne serait-ce qu'un peu. Il nous faut naître par la chair et ensuite par l'âme. Les deux naissances sont comme un arrachement. La première jette le corps dans le monde, la seconde balance l'âme jusqu'au ciel. plus on s'approche de la lumière, plus on se connaît plein d'ombres. Avec le temps bien des gens lâchent. Ils disparaissent de leur vivant et ne désirent plus que des choses raisonnables. Le monde n'est si meurtrier que parce qu'il est aux mains de gens qui ont commencé par... [Lire la suite]
Posté par bichau à 10:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 10 avril 2010

Mais à l'homme naissant, le Père a donné des semences de toute sorte et les germes de toute espèce de vie

En fin de compte, le parfait ouvrier décida qu'à celui qui ne pouvait rien recevoir en propre serait commun tout ce qui avait été donné de particulier à chaque être isolément. Il prit donc l'homme, cette œuvre indistinctement imagée, et l'ayant placé au milieu du monde, il lui adressa la parole en ces termes : "Si nous ne t'avons donné, Adam, ni une place déterminée, ni un aspect qui te soit propre, ni aucun don particulier, c'est afin que la place, l'aspect, les dons que toi-même aurais souhaités, tu les aies et les possèdes selon... [Lire la suite]
Posté par bichau à 10:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 9 avril 2010

La terre vous parle

Posté par bichau à 12:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
vendredi 9 avril 2010

Nous sommes tous vivants et beaucoup plus heureux. Pourquoi pleurez-vous ?

" Nous sommes tous vivants et beaucoup plus heureux. Pourquoi pleurez-vous ? Par égoïsme, parce que vous ne pensez pas au bien pour nous mais seulement au manque que cela vous provoque. Celui qui arrive ici, d'un certain âge, par maladie ou mort naturelle, est toujours reçu par un membre de sa famille qui l'a accompagné dans ses derniers instants terrestres. Il arrive très souvent que ces personnes perçoivent dans leur chambre la présence de ceux qui sont venus les chercher ; au pied du lit, près des portes, au plafond... Aussi, au... [Lire la suite]
Posté par bichau à 10:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 8 avril 2010

Pensées, fleurs de sagesse.

À quoi reconnaît-on les gens fatigués. À ce qu'ils font des choses sans arrêt. À ce qu'ils rendent impossible l'entrée en eux d'un repos, d'un silence, d'un amour. Les gens fatigués font des affaires, bâtissent des maisons, suivent une carrière. C'est pour fuir la fatigue qu'ils font toutes ces choses, et c'est en la fuyant qu'ils s'y soumettent. Le temps manque à leur temps. Ce qu'ils font de plus en plus, il le font de moins en moins. La vie manque à leur vie. À quoi reconnaît-on ce que l'on aime. À cet accès soudain de calme, à... [Lire la suite]
Posté par bichau à 10:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 7 avril 2010

Sagesse :

  Kathleen Lake à la brunante, parc national de Kluane, Yukon, Canada ( Michel Bury ) Ce n’est pas en se rassasiant des choses désirées que l’on prépare la liberté, c’est par la suppression des désirs. Épictète   Chute de Lower Calf Creek - Utah
Posté par bichau à 11:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
mercredi 7 avril 2010

Marie-Ange s'est envolée une nuit de nouvel an.

Les souvenirs traversent parfois l'esprit alors qu'on les imaginait estompés, ce sont les plus marquants qui refont surface, ou les plus doux qui nous effleurent, laissant un brin de nostalgie sur leur passage. C'était en 1971 ou 1972, je ne me souviens plus exactement, je n'ai pas beaucoup de mémoire. Tant mieux, car ma vie, comme beaucoup, n'a pas été un long fleuve paisible et ce mauvais fonctionnement de l'esprit m'a permis d'oublier les moments les plus durs et de ne pas avoir l'esprit trop envahi par un arrière goût de cendre.... [Lire la suite]
Posté par bichau à 10:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
dimanche 4 avril 2010

Ma liberté est pleine et entière, quelque part où je sois, je suis à moi.

Ne croyons pas ces gens qui se disent trop pris par les affaires pour s'adonner à l'étude. Ils font les occupés, exagèrent leurs tracas, somme toute se tracassent eux-mêmes. Ma liberté, Lucilius, est pleine et entière : quelque part où je sois, je suis à moi; je ne me livre pas aux choses, je me prête à elles et ne cours pas après des prétextes à gaspiller mon temps. En quelque lieu que je séjourne, je brasse mes réflexions, je rumine en mon esprit une vérité salutaire. Quand je me donne à mes amis, je ne m'absente pas pour cela de... [Lire la suite]
Posté par bichau à 22:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,