C'est Dédé qui monte sa boîte pour vendre des clous et dit à son ami : "il faudrait que je fasse de la pub pour ma société".
Celui-ci lui répond : "je bosse à la Voix du Nord. Je vais te faire un petit encart"
- "Cool. Super" !

Le lendemain, Dédé ouvre le journal et, horreur, malheur, il voit Jésus sur sa croix et un petit texte qui dit :
"AVEC LES CLOUS À DÉDÉ, C'EST POUR L'ÉTERNITÉ !"

Il appelle son pote et lui dit que non, il ne peut pas faire ça !
Ça craint trop. Il faut vite faire un rectificatif.

Son pote est d'accord et lui dit de ne pas s'inquiéter, il va trouver une autre idée …
Le lendemain, Dédé est pressé d'aller jeter un œil dans le journal et là … stupéfaction !
Il y voit une croix vide, Jésus allongé par terre devant et la  légende suivante :
"AVEC LES CLOUS À DÉDÉ, CE NE SERAIT PAS ARRIVÉ !"