gi_sbs_chakras

Un soir comme les autres, me voilà à vingt heure dans ma chambre, prêt à méditer. Maintenant il me faut beaucoup moins de temps pour rentrer en méditation profonde. L'engourdissement s'installe. Puis la sensation de flottement avec cette accélération habituelle. Je suis là, sur mon lit, les yeux grands ouverts, et en même temps, je suis ballotté sur un océan invisible tout en fonçant à une vitesse vertigineuse. Les larmes ont presque fini de sécher quand, soudain, quelque chose de bizarre se passe : je distingue une lumière très forte quelque part au-dessus de moi. Je tourne mes deux yeux vers l'endroit d'où semble venir la lumière : un point en plein milieu du front. je louche un peu pour y parvenir.

Et d'un coup c'est l'explosion : j'ai l'impression d'avoir ét branché sur une centrale nucléaire...
C'est comme si un courant électrique d'une puissance indescriptible avait jailli de mon bas-ventre pour s'élancer vers le sommet de mon crâne. J'ai l'impression de brûler vif tout en étant traversé par un courant qui devrait m'anéantir sur place, et pourtant la sensation dépasse tous les plaisirs que j'ai connu avant. C'est plus que sexuel, et plus que toute puissance qu'on puisse ressentir.

Un bruit assourdissant et bienfaisant, comme celui d'un torrent, m'emplit les oreilles. Je suis une prise électrique qu'on a enfin branchée : je sens à l'intérieur (et à l'extérieur !) de moi toute une série de câbles, petits et grands, avec des ramifications infinies qui conduisent naturellement ce courant qui me traverse tout entier et au-delà.

Une sensation totalement surréaliste, surtout que je suis toujours bien là, allongé sur mon lit. La sensation est tellement plus forte qu'une sensation physique qu'elle prend le pas sur tout le reste. J'ai l'impression d'être comme ces méduses qui ne sont constituées que de l'eau qu'elles traversent : je suis un corps creux, traversé entièrement par un flot d'énergie surpuissant qui me donne vie.
Curieusement, je n'ai pas peur.
Cette sensation dure un temps totalement indéfini et je m'en délecte jusqu'à une heure avancée de la nuit...

Journal d'un éveil du 3ème œil Christophe Allain (90 expériences d'un autodidacte du spirituel)