acheter_une_etoile

Chaque homme n'est pas uniquement la somme de toutes les situations vécues en une vie terrestre, mais bien plus que cela : il porte en lui les expériences, les enseignements, les savoirs acquis au long d'une quantité variable d'existences ancrées successivement dans la matière et hors de celle-ci, en une multitude d'aller et retour entre le matériel et l'immatériel, entre l'immédiatement perceptible et l'imperceptible, entre le visible et l'invisible.

Ce qui revient à dire que tout être, dans son essence la plus profonde et intime, dans sa nature initiale d'entité vibratoire, est en perpétuelle mutation, en état de transformation quasi permanent, ce qui n'est pas sans rappeler la fameuse impermanence de certaines traditions religieuse orientales.

Dans l'enseignement des Êtres de Lumière sur la véritable nature du phénomène terrestre de la mort, une autre référence majeure du monde matériel vole en éclat : c'est la traditionnelle notion d'espace temps. Car dès lors que nous intégrons la réalité de plusieurs dimensions permettant à la vie de se perpétuer, de différents sphères de réalisation, d'états vibratoires indépendants de toute connotation matérielle, les sacro-saintes définitions de temps et d'espace perdent une grande partie de leur crédibilité.

A l'évidence la science des hommes, érigée en référence incontournable par les défenseurs d'un matérialisme fervent, n'a pas intégré les enseignements de la Lumière -ce dont il faudra s'inquiéter en temps utile, étant entendu que tout a un sens ; la question fondamentale étant de savoir pourquoi on laisse la majeure partie de l'humanité terrestre dans l'ignorance des pouvoirs de la Lumière...

Les raisons de la mort.

Sauf dans des cas très spécifiques de vrais accidents dus à une convergence inattendue de circonstances, la quasi-totalité des morts qui surviennent chaque jour résultent de " contrats d'existence " qui arrivent à leur terme, de processus d'évolution terrestre désormais accomplis, ne nécessitant plus de continuer à entretenir le véhicule de manifestation qui servait de support à la vie dans la dimension terrestre.

Les Êtres de Lumières précisent en effet que toute venue dans le monde de la matière correspond à une sorte de voyage destiné à vivre un certain nombre d'expériences. Certains entreprendront un long voyage en fonction de la quantité et de la difficulté des expériences qu'ils auront à vivre, d'autres auront besoin de moins de temps, car ils ont déjà vécu nombre d'expériences sur d'autres plans de réalisation.
Dans le cas de vies terrestres relativement courtes, il s'agit souvent de trajectoires dédiées à un simple perfectionnement dans un monde précis, ou de terminer une expérience qui n'a pas pu être menée à bien lors d'une incarnation précédente en raison d'un " départ " précipité ou d'un échec imprévu...

Les Êtres de Lumière, rencontre avec les messagers spirituels (Bernard Baudouin)