samedi 2 janvier 2010

La vie.

Après un certain tempsTu apprends la différenceEntre tenir la mainD'un ami et l'enchaîner. Tu apprends que l'Amour Ne signifie pas se reposer sur quelqu'un,Mais lui apporter son soutien. Tu commences à accepterTes défaites avec la dignitéD'un adulte, et non leDésespoir d'un enfant. Tu décides de construire Ta vie au jour le jourParce que les lendemains Sont trop incertains. Tu aides à semer un jardinPlutôt que d'attendre que l'on T'apporte des fleurs. Hé oui c'est ça la grande Vie.  
Posté par bichau à 19:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

samedi 2 janvier 2010

Le temps.

Le temps. Prenez le temps de penserC'est la source du pouvoirPrenez le temps de jouerC'est le secret de l'éternelle Jeunesse.Prenez le temps de lireC'est la source du savoirPrenez le temps d'aimerEt d'être aiméC'est la grâce de DieuPrenez le temps de faire des amisC'est la voie du bonheurPrenez le temps de rireC'est la musique de DieuPrenez le temps de donnerLa vie est trop courte pourÊtre égoïstePrenez le temps de travaillerC'est le prix du succèsPrenez le temps de prierC'est notre plus grande force Sur la terre.
Posté par bichau à 19:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 2 janvier 2010

Instruction pour mener votre vie.

1.  Tenez compte du fait que le grand amour et les grandes réussites impliquent de grands risques.2.  Lorsque vous perdez, ne perdez pas la leçon.3.  Suivez les trois R : Respect de soi-même ; Respect des autres et Responsabilité de tous vos actes.4.  Souvenez-vous que ne pas obtenir ce que vous voulez est parfois un merveilleux coup de chance.5.  Apprenez les règles pour savoir comment les transgresser correctement.6.  Ne laissez pas une dispute meurtrir une grande amitié.7.  Lorsque vous réalisez... [Lire la suite]
Posté par bichau à 18:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
samedi 2 janvier 2010

Pour moi je traîne et souffre plus patiemment dans ma solitude, que quand j'étais obligé de grimacer devant les importuns...

Lettre A M.V... A l'Hermitage le 4 avril 1757. Votre lettre, mon cher concitoyen est venue me consoler dans un moment où je croyais avoir à me plaindre de l'amitié, et je n'ai jamais mieux senti combien la vôtre m'était chère. Je me suis dit : je gagne un jeune ami ; je me survivrai dans lui, il aimera ma mémoire après moi ; et j'ai senti de la douceur à m'attendrir dans cette idée. Il est vrai, mon ami, que j'espérais vous embrasser ce printemps, et que je compte avec impatience les minutes qui s'écoulent jusques à ma retraite... [Lire la suite]
Posté par bichau à 18:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
samedi 2 janvier 2010

Mon cœur, sans en rien perdre, s'est fondu en amour dans tous les cœurs

Paris, 26 février 1881 Cher bien-aimé, mon cœur qui t'adore depuis quarante-huit ans, s'est multiplié dans tous les cœurs qui pensent et qui aiment, et les hommages que tu reçois aujourd'hui sont ceux que je t'ai donnés depuis le premier baiser que j'ai mis sur ta bouche jusqu'à aujourd'hui. Mon cœur, sans en rien perdre, s'est fondu en amour dans tous les cœurs ; et toute cette admiration attendrie, tout cet enthousiasme délirant qui accourent vers toi des quatre points de l'horizon, ne sont que les manifestations recueillis de... [Lire la suite]
Posté par bichau à 10:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,