mardi 15 décembre 2009

Le libre entretien est du plus grand profit, parce qu'il s'insinue petit à petit dans l'âme.

...Tu as raison d'exiger que nous resserrions notre commerce épistolaire. Le libre entretien est du plus grand profit, parce qu'il s'insinue petit à petit dans l'âme. Les discussions préparées, à grands développements, avec tout un public pour auditoire, ont plus de résonance, moins de familiarité. La philosophie, c'est le bon conseil. Un conseil ne se donne jamais à pleine voix. Dans certains cas, il faut user de ce que je puis bien appeler les harangues de tribune, quand l'interlocuteur hésite et qu'il a besoin d'une impulsion.... [Lire la suite]
Posté par bichau à 10:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 15 décembre 2009

Considère le retour circulaire des choses sur elles-mêmes.

La mort ? Elle n'a rien de mauvais. L'effet d'une chose ne peut être mauvais, sans la présence de l'être qui ressentira cet effet. Eh bien, si tu as une telle envie de te prolonger dans le temps, dis-toi que tous les êtres qui disparaissent pour retourner au sein de la nature, d'où ils sont venus et d'où ils sortiront bientôt encore, aucun ne s'anéantit. Tout cela finit mais ne périt pas. La mort, dont nous nous effrayons, contre laquelle nous regimbons, interrompt notre existence, elle ne nous l'arrache point. De nouveau viendra un... [Lire la suite]
Posté par bichau à 10:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,